Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Quel mal mystérieux ronge le Lavandou ?

Publié par Marie-Noelle Noble sur 1 Avril 2022, 05:35am

Catégories : #Le bêtisier du maire

Une nuit d’avril 1995 l’équipe « Regain » en campagne posait une grande banderole, bien en vue, dans le virage de Saint Clair : « Halte à la promotion immobilière ! » et démit le sortant aux municipales.
En ce premier jour d’avril 2022 la concurrence des promoteurs au Lavandou rivalise de projets poétiques « Le Verger des Naïades, Eleganza, Pavillon Ravello, Le Clos de Saint-Clair, Nouvelle Ere, Ecrin vert… » usant d’arguments qui laissent pantois à la lecture : Le Lavandou est desservi par plusieurs autoroutes et routes nationales, ainsi qu’une voie ferroviaire dynamique. Cette commune est aussi accessible par voie aérienne…
Ainsi, avec 72% de résidences secondaires, l'équipe « Regain » a choisi la facilité de la bétonisation de son espace, faute d’autres recettes fiscales.
Surtout ne lisez pas l’ethnologique ouvrage de Francis Marmier sur le petit village de pêcheurs où pour vendre les clapiers on est obligé d’afficher « proche mer ». Ne cherchez pas non plus un responsable puisque tous les maires, depuis 1913, n’ont eu de cesse de vanter sable et beauté du Lavandou sans se poser de questions environnementales ou même rechercher des alternatives au tourisme déclinant.
La côte varoise rejoint dans la laideur le cordon ininterrompu de béton entre Toulon et Cogolin, au gré des modes d’urbanisme. Les Alpes maritimes et le Languedoc avaient déjà ouverts la voie.
Courses aux aides, baisse des dotations, respect des lois SRU, Littoral, tripatouillage du PLU, frénésie d'équipements publics, fuite en avant des élus et... gros poil dans la main, laissent des traces irréversibles dans le paysage urbain et un mal-vivre collectif au Lavandou et ailleurs.
A bien y observer l’enchainement des générations, les motivations évoluent avec le temps. Hier, l’acheteur voulait un patrimoine pour sa retraite et ses enfants, aujourd’hui il consomme la vie à crédit, de la TV au logement en passant par la voiture, le smartphone… et finalement se nourrit de biens de consommation sans se soucier du lendemain. Et puis, la collectivité sera toujours là pour pallier ses mauvais choix.
Jusqu’où ira le Lavandou sans projet, sans maitrise sur les flux touristiques ? Ira-t-il dans la tentation de surtaxer les 72% de résidents pris au piège, de matraquer les précaires vacanciers low-cost, emprunter encore ou bien réduire sa charge de fonctionnement dans une intercommunalité de fait ?
En 2026, il faudra au Lavandou faire des choix plus ambitieux contre sa dépendance.

Cercle d’études Reyer
Marie-Noelle Noble

Articles à relire
2013 La tête dans les étoiles, les pieds dans le béton
2018 100 ans d'urbanisme débridé au Lavandou
2018 Var: la mafia a besoin de passer par les élus
2019 Protestations contre le bétonnage au Lavandou
2019 L'éco quartier du Lavandou en zone inondable

2020 S.O.S Lavandou, le frénétique béton du maire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
LES PERMIS DE CONSTRUIRE ENRICHISSENT CEUX QUI LES SIGNENT.
Répondre
J
Truelle et petites combines semblent une activité lucrative très répandue chez nos élus du coin... que fait la justice ?
Répondre
Z
Hé non c'est pas un poisson d'avril. Triste constat de ce que peuvent faire des maires contre l'avis général. La réprobation est unanime le mal irréparable. Quand je pense qu'il a fallu à la nature quelques millions d'années à faire ce magnifique rivage et nous en quelques années le saloper à ce point ca me dégoute à tout jamais des politiciens sans conscience. Peuvent-il encore se regarder dans une glace ces messieurs ?
Répondre
M
y en a qui se foule le poignet à signer des permis n'importe où surtout aux copains bravo le lavandou encore un peu vous construirez sur les plages
Répondre
L
mais c'est déjà fait ! l'hôtel anciennement "les Roches "à Aiguebelle et le "Roc Hôtel" à St Clair sont construits sur le domaine public....,donc, chez nous TOUS, les français....et il y en en bien d'autres....
K
CE MAIRE A FAIT PLUS DE MAL AU LAVANDOU QUE SES 15 PRÉDÉCESSEURS . OUI !!! HONTE A LUI ET SES PETITS 👺
Répondre
L
la photo m'amuse beaucoup ! vous ai-je réveillé ???? grâce à l'un de mes derniers commentaires...????...vous l'opposition qui ne s'oppose pas !!! je constatais votre sommeil, votre manque de réactivité......votre intérêt pour les Ukrainiens (qui ne sont pas ma priorité!) ..au lieu de vous préoccuper les lavandourains........mais c'est TROP TARD le mal est fait.......vous vous êtes contenté de toucher vos indemnités.....et point barre !!! ma famille et moi, avons quitté le Lavandou, il y a déjà 10 ans......nous avons gardé un petit pied à terre......les racines c'est important !! mais dès que j'y arrive, je découvre d'autres méfaits, d'autres immeubles hideux, j'ai perdu mes repères d'enfance..........et je m'en dégoûte à chaque fois, un peu plus.......et vous avez par votre lâcheté...réussi à laisser ce maire détruire en TOUTE impunité vôtre village, SON, village, mon village.....honte à vous ! et arrêtez de parler des prochaines élections, comme pour les dernières, , vous fermerez les yeux.....vous contentant de mettre un article, de temps en temps, qui ne fait que constater votre incapacité à être des OPPOSITIONS !!
Répondre
J
bel article criant de vérité au lavandou c'est terrible la ville est défigurée à tel point que je vends avant l'effondrement des prix à 8000 € le mètre carré ca ne tiendra pas longtemps sans parler de la fiscalité galopante JL
Répondre
C
et dans votre énumération il manque "les Jardins du Layet" qui vont créer une verrue complètement inadéquate à Cavalière
Répondre
L
LES ARCHIVES DE JUSTICE SONT PLEINES D'EXPLICATION SUFFIT DE CHERCHER L'ERREUR DE LA LOI DE1982 + A QUI PROFITE LES PERMIS DE CONSTRUIRE !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents