Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 00:08

Lettre ouverte au sieur Bernardi.

Quelques réflexions quant aux vœux du maire du Lavandou.

Sans vouloir être pessimiste, ceux qui nous entourent et veulent nous guider ne sont-ils que des imposteurs ?

Un maire est-il là pour le bien de ses administrés ou pour un problème d’égo en même temps que financier ?

Cette question peut se poser en ce qui concerne le village du Lavandou. En 20 ans faire carrière comme maire est pour le moins curieux, l’élu n’a-t-il pas de métier possible ?

20 ans c’est beaucoup, est-ce que c’est le propre des villages ? Les deux derniers exemples sont là pour nous amener à le penser.

Le maire précédent avait un métier qui le mettait à l’abri des tentations, ce n’est pas le cas avec l’élu actuel, sans mettre en doute sa probité, sous un prétexte humaniste il s’est installé dans un CDI confortable avec tous les avantages qui s’y rapportent.

Pourtant sa filiation aurait du le diriger vers la coiffure, métier honorable et assez lucratif qui lui aurait parfaitement convenu ; mais il a préféré s’orienter vers les ors municipales.

En ce qui concerne son intervention et sa diatribe contre les « malfaisants » et autres viles invectives, je ne dirai qu’une chose : ce qui est excessif est dérisoire et se servir d’une tribune de vœux pour répandre sa bile dénote l’esprit d’un petit bonhomme mesquin et sans aucune envergure.

Que ces considérations basiques ne nous empêchent pas d’avoir une lueur d’espoir à travers la nouvelle année quant à l’amélioration de la nature humaine locale; mais ne rêvons pas, l’édile municipal ne songeant qu’à lui ne nous y aidera pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by JB Chassignole - dans Questions écrites
commenter cet article

commentaires

zorro de conduite 07/12/2016 12:31

Faut-il pour être maire avoir comme qualité, le mensonge, la manipulation, voire la dissimulation ?
Sur le plan personnel, je ne puis répondre, mais il serait peut-être bon de demander l’avis du sieur Bernardi ?

Lavande 08/01/2015 17:58

Absent aux vœux du Maire car inintéressants , que s'est-il donc passé ce soir la à la mairie ?
Quand on lit l'article de mercredi sur Var Matin il n'y a rien qui prête à polémique !
Quelqu'un a t-il le discourt complet à passer sur la tribune ?
Merci de nous en fait part.

lavande 10/01/2015 19:43

Effectivement j’ai lu ….. Je comprends, ce discourt de vœux n’est pas digne d’un maire « UMP » qui se veut rassembleur. La – men – table .
Quand aux journalistes de Var Matin, que ce soit « CM » ancien conseillé municipal – ministre des sports ou « BK » le postier, ils sont tous les deux sous perfusion Bernardienne.
Petits journalistes en aucun cas revendiquez « CHARLIE » mais plutôt « CHARLOT ».

agathe 09/01/2015 16:10

Mais Chère Lavande, n'avez vous donc pas compris que var Matin, ne ressent jamais les événéments..et même si tel était le cas, on ne va pas écrire que le Maire du Lavandou a tenu des propos indignes...sachez que celui qui reporte travaille à la poste du Lavandou et que ses articles doivent être revus et corrigés... Liberté de la presse oblige!!!!!!!

lucide 09/01/2015 16:08

chère Lavande...allez sur le site de la Mairie et vous saurez tout, mais plus simplement puisque vous lisez Lavandou Tribune, lisez le dernier article avec les commentaires et vous aurez de quoi vous faire une opinion...

lucide 08/01/2015 15:21

que dire sinon qu'être écoeuré du discours du maire totalement orienté contre les opposants et surtout contre Lavandou Cap 2020...il a du prendre "son pied" ce petit Bernardi de pouvoir libérer sa bile devant les 3 opposants ....Quelle classe Monsieur le maire de profiter des voeux, tribune normalement faite pour un moment d'échanges et de bonheur, que de vous repaitre dans la vengeance.... je vous croyais plus intelligent et plus fin...Vous montrez ainsi votre vrai visage, apprécié bien sur par vos électeurs , tous assis devant car ne tenant pas debout...Vous avez intérêt à rajeunir votre électorat car dans 5 ans les présents risquent de ne plus être là et de ne plus "boire" vos paroles débiles et malsaines..... de plus vous permettre d'annoncer qu'au Lavandou il n'y a pas d'opposants mais juste des élus pour travailler ensemble et les "insulter" comme vous l'avez fait...Franchement vous devriez faire appel a un vrai communicant pour vos discours...ainsi vous ne commettriez pas ce genre d'infamies en public....une idée demandez à Thierry Saussez, je crois savoir qu'en communication il s'y connait un peu....
Pauvre Lavandou qui écoutez ce pauvre Bernardi et ses sornettes...
Il est vrai que même au sein de son équipe, certains pensent que pour le Lavandou , il faut un type comme lui.....car plus intelligent ça n'est pas possible les gens ne comprendront plus....le lavandou doit rester comme il est petit, avec ses palmiers qui meurent et ses petites fontaines... ses petites manifestations bas de gamme, son Père Noel au 31 juillet dont il se félicite chaque année, ses petts pots offerts aux touristes car il est vrai que sinon ils ne viendraient pas (sic)....par contre venez l'hiver et vous verrez que L'on crève à petit feu, car même au moment des fêtes il ne se passe rien....Cette année ce fût le "ponpon"... rien de rien une patinoire pour les tout petits ... RIEN DE RIEN....Mais lisez Var Matin et vous verrez qu'à la mairie tout le monde est content...
Une nouvelle fois PAUVRE LAVANDOU...

RANTANPLAN 07/01/2015 20:00

Oh Monsieur Bernardi, pauvre Monsieur Bernardi.........vous ne manquez jamais une occasion de vous taire et encore moins de vous montrer sous vos " mauvais jours " !!!! Ne soyez pas étonné de votre surnom : le roquet !!
Vous n'avez donc pas de VRAIS AMIS autour de vous, pour vous expliquer quoi dire, comment le dire et surtout quoi NE PAS DIRE .... c'est désolant et vous n'en sortez pas grandi !!

henrilounge 07/01/2015 15:15

Mr Chassignole a raison le creux discours du maire etait contre ses opposants ca na échappé a personne. Mrs Saussez et Felizia marquent des points sur la mauvaise gestion du lavandou

courcoulis 07/01/2015 14:14

Bien envoyé. Bernardi a été lamentable paralysé par son opposant Thierry Saussez au premier rang

bigoudi blues 07/01/2015 08:29

Lors de la présentation des vœux, Bernardi se plaint de ses détracteurs. Un travail d'introspection s'impose à lui. Il devrait s'allonger sur le divan et s'interroger sur le pourquoi du comment, il a su se créer lui même des ennemis aussi virulents. De Canson ou Arrizzi sont plébiscités par leurs administrés. Bernardi, qui a fait aussi de bonnes choses pour notre commune, a gâché son image par un comportement de favoritisme malsain doublé d'un autoritarisme sans limite. L'expression : Fort avec les faibles et faible avec les forts lui va très bien . Dommage, il aurait pu être un grand maire. Jo