Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 23:10

Le budget 2014 du port qui vient d'être présenté en conseil municipal enregistre une perte d'exploitation de plus de 400.000 €. Il n'est à l'équilibre qu'en puisant dans les réserves.

Comment en arrive t'on à tuer la poule aux œufs d'or ?

Il y a d'abord une gestion aléatoire des ressources humaines. Le maire embauche, licencie, transforme un licenciement en avertissement puis licencie à nouveau. Il annonce, en décembre 2014, ne pas vouloir renouveler 2 postes d'agents techniques afin de baisser les charges et fait le contraire au conseil suivant ! La saison commence sans directeur et avec un maître de port fraîchement nommé. J'ai fait remarquer au maire, comme usager régulier du port depuis 30 ans, que cela marchait beaucoup mieux...quand il s'en occupait de loin. Je lui ai  recommandé une sobriété heureuse à l'égard de cet univers qu'il ne connaît pas.

Il y a ensuite parallèlement à l'absence de maîtrise des charges de fonctionnement, une diminution drastique des investissements pourtant indispensables comme la réfection du quai N. Ce port est de moins en moins au niveau de ses concurrents.

Il y a enfin un imbroglio financier avec la zone commerciale dont le maire a hérité mais accentué au point de provisionner pour risques la somme faramineuse de 759.000 €.

A mes questions qui ont pétrifiées les responsables ( à quoi correspond précisément cette somme, peut-on avoir la liste des impayés, quel est le taux de recouvrement, qui décide de l'annulation des titres de recettes, quelle est la nature des contrôles de solvabilité ?) les réponses ont été balbutiantes. Comme à l'égard de cette situation curieuse qui fait dépenser plus de 90.000 € d'honoraires d'avocats pour des résultats de jugements gagnés de moins de 12.000 €.

Mais, tenez-vous bien, l'explication centrale du maire est stupéfiante : le port n'est pas là pour gagner de l'argent ! Ce n'est pas une raison pour en perdre , sombrer dans l'amnésie et oublier tout ce que le port a financé pour la ville comme la rosace ou le quai Baptistin .

J'ai indiqué en conclusion que le seul avenir possible était un grand projet de rénovation, y compris de la zone commerciale, et d'agrandissement pour accueillir de grandes unités. Il y a un marché. C'est bon pour les finances. C'est bon pour le commerce. Comme la ville n'a pas les moyens d'un tel investissement cela passe par un partenariat avec le privé , l'économie mixte et de fait une nouvelle gouvernance plus efficace, plus transparente. C'est peut-être là que le bât blesse et explique la réponse de haut vol du maire : " arrête ton char Ben Hur, t'as perdu une roue ".

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Saussez - dans Lavandou Cap 2020
commenter cet article

commentaires

MCNC 21/04/2015 10:24

J'en pense autant sinon plus que MV et tous les autres...
Si le Lavandou est ce qu'il est, c'est parce que çà en arrange bien plus d'un.
Le système bien rôdé du "je te tiens et tu me tiens par la barbichette" est de mise et n'a pas son pareil.
Et rajoutons aussi, qu'une certaine population majoritaire pour l'instant a trop peur du changement et n'ose pas s'aventurer en terre inconnue.
Pour grand nombre d'entre eux : mieux vaut garder un incompétent du coin qu'avoir le contraire venant d'ailleurs.
Triste réalité alors que cette commune courre à sa perte, pendant que la municipalité se congratule régulièrement devant tout "non-évènement" insipide.
Finalement, c'est bien fait pour tout le monde!!!
C'est tout ce que mérite les gens d'ici, continuer encore d'aller droit dans le mur et s'y fracasser.
Cette volonté de ne rien vouloir changer, et ne rien faire en exaspère plus d'un, mais... sans plus.
Pourtant, il y a des moyens pour agir. Personne ne le fait.
A part, des blablabla ... Rien ne se passe.
On a l'exemple de certaines communes, où les maires se sont retrouvés en prison et ont dû rendre compte.
Le Lavandou continue sur sa lancée médiocre avec une gouvernance tout aussi médiocre que nuisible.
A bon entendeur!!!

MG 21/04/2015 09:32

Cher mw tout est dit dans votre article bravo !!!

MV 14/04/2015 19:03

Cloche-merle ou pas …certaines choses m’interpellent depuis longtemps dans cette ville qui se perd et se meurt !
POURQUOI Lavandourains avez-vous réélu Gil Bernardi pour un 4ème mandat, alors que vous avez tant de choses à lui reprocher ? cf : les commentaires sur ce site, le dernier article de Mr Parenty ….etc.
POURQUOI donc Lavandourains vous pleurnichez sur votre sort : l’hiver tout est mort, cet été 2014 moins 30% de vacanciers, le port est minable mais celui de Bormes refuse des bateaux, de plus en plus d’appartements à vendre, rien pour se distraire, rien pour les jeunes, rien pour travailler… juste une ville de vieux !
POURQUOI toutes les magouilles et les manipulations, voire intimidations, de Gil Bernardi ne sortent pas au grand jour, puisque tout le monde en parle et les connait ?
Vous avez donc si peur de lui ? Vous attendez qu’un courageux se lance enfin….pour oser parler à votre tour ?
Moi je serais fière d’avoir :
un Maire que l’on invite régulièrement à la radio et à la télévision pour lui demander son avis d’expert en politique.
un Maire respecté, qui joue dans la cour des Grands à Paris.
un Maire qui a un métier, a toujours travaillé et gagné sa vie.
un Maire ambitieux pour Le Lavandou, qui mettrait son expérience et ses compétences au service de notre ville, afin de la faire grandir et retrouver son statut de ville de vacances.
MERCI Monsieur SAUSSEZ de vous être présenté en tant que Maire – de croire en Notre Lavandou – d’être resté présent dans l’opposition – et d’être un interlocuteur qui gêne et fait peur à Gil Bernardi.

cavaliero 14/04/2015 12:17

Un maire berlusconien au lavandou? l'opposition doit tout faire et protéger la population d'un ingrat . Merci a Mr Saussez et Mme Bonnier .

François-Marie Arouet 12/04/2015 18:30

Le Maire est barbouillé de confiture, il boit la tasse et va finir par couler. A force d’avoir pris l’habitude de nager seul dans le grand bassin, maintenant que les compétiteurs sont lâchés dans la marmite, il n’a plus de place pour faire ses mouvements et maintenir sa tête hors de l’eau. Quelle mascarade ce dernier conseil municipal, nous voulions du spectacle, nous en avons eu.
Mrs Meupeu et Monpas, Conseillers municipaux responsables du Port, incapables de donner la moindre explication claire et non hésitante aux questions posées par l’élu d’opposition Th.S. Quand Mme Vanborre s’étonne sur le triplement du poste formation dans le budget et demande si un programme de remise à niveau du personnel est envisagé, ce qui expliquerait l’augmentation importante de cette ligne de budget, la réponse qui lui est donnée :
« Si le poste augmente, c’est à cause de la loi » Quelle loi ? Personne ne le sait ! !
Un budget du port, irréprochable, nous a rabâché le Maire lors de cette soirée, car établit par un homme de grand talent et de grandes connaissances ayant exercé des fonctions dans une grande commune comme DGS. Il s’agit d’un grand budget établi par l’excellent B.B le dissident de Cap Lavandou 2020. Le Maire admet qu’ils travaillent ensembles pour le port et fait les éloges d’un personnage disparu ! Alors Th. S. de demander, « mais Monsieur le Maire, qu’en avez-vous fait ? On ne le voit plus !, vous l’avez caché ? » Cela fait trois séances de conseil municipal qu’il brille par ses absences ! Il n’est plus présent, lui qui me reprochait mes absences.
Monsieur Saussez vous l’avez perdu lui répond le Maire, à cause de vos turpitudes à son égard vous l’avez perdu lui a-t-il répété.
Ce qui veut dire perdu, mais pas pour tout le monde ! Le Maire l’aurait il récupéré ?
Pas très joli tout ça, passer à l’ennemi, tromper ses électeurs, se faire élire sur une liste avec un programme pour passer dans l’autre camp, cela s’appelle TRAHISON Monsieur B.B.
Démissionnez, partez proprement, soyez courageux et laissez la situation de votre groupe clean.
Après, travailler avec la mairie cela vous regarde et n’importe comment c’est vrai que vous êtes bien meilleur que certains adjoints et responsables des finances du port. Mais ne soyez pas trop balaise quand même, vous allez vous mettre le DGS actuel à dos….
Quand à Ben Hur, Monsieur le Maire souvenez vous : A la suite d’un accrochage violent entre leurs chars, Messala tombe et est piétiné par ses propres chevaux et ceux des autres chars.
Ben Hur gagne la course et ………………….
François-Marie Arouet

Marc Lamazière 12/04/2015 15:40

Monsieur Saussez, vous pouvez rajouter 100 430 euros de plus de perte pour la Régie du port. Le Maire, Président du conseil portuaire, réclamait aux détenteurs d'AOT du centre commercial une facture de la SAUR de 2010 pour des travaux réalisés sur des canalisations publiques du port pour 100 430 euros. La commune vient de perdre en partie la procédure engagée par les commerçants qui contestaient le payement des dépenses d'investissements réalisées sur le domaine public (facture de la SAUR rejetée). Les détenteurs d'AOT bâtis sont aussi assujettis aux taxes d'impôts fonciers du fait qu'ils soient toujours titulaires d'actes notariés enregistrés au Conservatoire des hypothèques en 1985. Au Lavandou, sur le port, ont payent à la fois des taxes foncières locales, mais en plus la commune réclame le paiement des dépenses d'investissement et d'entretien des espaces publics. Tout est bon pour saigner financièrement les détenteurs d'occupation des locaux du centre commercial du port. Cherchez pas non plus, Monsieur Saussez, les 90 000 euros de dépenses d'honoraires, c'est le coût des procédures qui régalent les avocats de la Régie du port Lavandou.
A titre d'information, ça dure depuis plus de dix ans ces dépenses d'honoraires somptueuses organisées. Les commerçants ont bon dos, quand on écoute le Maire du Lavandou, qui prétend que les occupants du centre commercial doivent une ardoise de plus de 600 000 euros. Ce centre commercial du port est devenu un imbroglio juridique, après 1995, tous les ans il y a des procédures engagées, soit par la commune, soit par les détenteurs actes notariés avec une autorisation d'occupation temporaire du domaine public. Toutes ces procédures sont toujours le fait d'une autorité publique qui s'organise administrativement et juridiquement pour détruire financièrement et moralement les détenteurs d'AOT.
Le prochain épisode, vous l'aviez dans une délibération qui vient d'être votée à l'unanimité, "Retrait des autorisations d'occupation temporaire du domaine public à certains bénéficiaires". Aucun élu n'a relevé cette question sur le fond, sauf Monsieur Félizia qui se souciait de savoir qui occuperait ces locaux récupérés par la commune.
Les élus, connaissez-vous les raisons de ce retrait ? Je vais vous l'expliquer.
Dans le contrat d'AOT public du centre commercial, il est écrit à l'article 12 "Retrait de l'autorisation pour inexécution des clauses et conditions suivantes: - Non usage des terrains ou des installations établies pendant une durée de six mois consécutifs". Cette délibération va engager des procédures d'expulsions (4 annoncées) pour des détenteurs d'AOT qui ont fermés plus de six mois, il semblerait que ce soit entre octobre 2014 et mars 2015. Comment une commune touristique peut-elle s'acharner sur des personnes, qui font leur possible pour louer leur bien en saison d'été, et en laissant inoccupé six mois consécutif leurs locaux en période d'hiver.
La commune du Lavandou veut peut être devenir commerçante dans les années à venir ? Ou a-t-elle l'intention de virer sans indemnisation et progressivement tous les détenteurs d'AOT du centre commercial du port. Pour installer qui ?
En 1985, il y avait beaucoup moins de monde pour payer les constructions au promoteur. Aujourd'hui, il semblerait que les appétits financiers intéressent quelques renards gourmands.
Mesdames, Messieurs, les élus, vous avez votés à l'unanimité, semble-t-il en toute connaissance de cause une délibération qui aurait mérité toute votre attention, pour éviter la spoliation de certains commerçants.
Messieurs les opposants, qu'avez-vous fait lors du vote de la convention entre la Commune et la Girelle qui reçoit près de 80 000 euros par an pour payer les soit-disant bénévoles qui participent à sept ou huit activités de pêche pour les petits Lavandourains ?
Pourtant la Chambre Régionale des Comptes l'avait relevée dans son rapport de 2012, Monsieur le Maire a contourné le droit administratif.
Je reste à votre disposition, si vous le souhaitez, pour d'autres informations sur les déboires de ces titulaires d'AOT du centre commercial.
Marc Lamazière

Albert GALLI 11/04/2015 19:00

Tout ceci est effectivement désastreux.

Mais peut-on parler d'autres choses que de "fleuron financier" ou de "manne financière" ?
Peut-on aussi simplement évoquer le sort des plaisanciers que je dénonçais dans mon texte du 27 février aimablement publié par Monsieur FELIZIA.

(http://www.lavilleheureuse.fr/reflexions-inspirees-par-larticle-malaise-sur-le-port/)

Leur situation a-t-elle été évoquée d'une façon ou d'une autre ?

Peut-on imaginer une amélioration de la situation pour la saison 2015 ? Quelles sont les dispositions prises pour simplement faire respecter la loi ?

Le préfet doit il être saisi rapidement ? Et le web utilisé autrement que pour une diffusion confidentielle ?

Un mot pour les plaisanciers Monsieur SAUSSEZ ! Ils sont la source de toute manne financière !

Merci pour eux !

Thierry Saussez 15/04/2015 16:42

je pense bien à eux, cher Albert, quand je dessine le seul projet viable de réhabilitation et d'agrandissement du port avec des partenaires privés, une nouvelle gouvernance plus efficace et plus transparente

Véronique 11/04/2015 15:48

Le maire est coincé par sa mauvaise gestion et ne peut plus la dissimuler face à Saussez ce qui confirme en passant les conclusions de la chambre régionale des comptes. Un port qui perd de l'argent du jour au lendemain prouve qu'il est au bout de ses compétences Terminera t-il son mandat dans le naufrage annoncé par sa propre équipe?

agathe 11/04/2015 13:44

Ayant été présent dans le public au dernier Conseil Municipal, je ne peux que confirmer les explications de monsieur Saussez et le comportement pitoyable des élus de Regain qui se repaissent des "pseudo" bons mots de leur idole...
Cet fameuse idole ne fait que raconter n'importe quoi, quand il ne sait pas il se tourne vers son DGS afin de ne pas donner lui même une réponse, laisse son élu aux finances se dépêtrer lamentablement avec ses chiffres et de plus ne pas pouvoir répondre aux questions extrêmement précises posées par M. Saussez...
Prétendre qu'un port ne doit pas rapporter d'argent...c'est tout de même énorme alors que pour notre ville ce port devrait être un fleuron, mais surtout oublier de préciser que si le port ne rapportait pas d'argent, les travaux Baptistin Pins n'auraient jamais pu se faire....!!!! c'est incroyable que les Lavandourains ne comprennent pas.... Bon sang, faites comme moi venez au Conseil Municipal et vous verrez comme le maire peut vous raconter des "salades"... heureusement que quelques voix s'élèvent mais hélas elles ne sont pas majoritaires.... d'où la poursuite d'une gestion de la ville délétère.....

Oeil de Lynx 15/04/2015 10:23

Ah, Ah, Ah !!! Agathe présent dans le public, qu'elle veut nous faire gober, c'est ça oui !

MG 11/04/2015 13:02

L excellent commentaire de mr Thierry Saussez est édifiant, et cela prouve une fois de plus la totale la incompétence de monsieur le maire à gérer les affaires communales ,qui chaque jour un peu plus mène notre ville à la ruine et à la faillite !