Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 14:09

L'intercommunalité, la fiscalité  et les subventions aux associations.

Pas de  pré-conseil  (réunion préparatoire où les élus discutent des décisions qu'ils vont prendre ) avant le conseil municipal. Je vous passe les détails des décisions communales sans grandes conséquences.  Nous passons donc directement aux trois sujets principaux de l'ordre du jour.

La fixation des taux de fiscalité directe locale pour l'année 2010 subira une augmentation de 2%. (L’opposition voté contre.)

Les subventions aux associations ont été votées à l'unanimité, sauf pour 2 d'entre elles.  L'opposition a demandé un vote séparé et voté contre les subventions accordées à l’association Lavandou Tourisme,  association Loi 1901, sans but lucratif, qui devait, suite à la mise en place de l’EPIC, être dissoute à la fin de l'année 2009. La subvention en cause porte sur 40.770€

(Explication non déclarée lors du conseil : l’opposition se refuse à voter une subvention à une association para-municipale dont les comptes lui sont tenus secrets... Elle souhaite connaître les raisons qui justifieraient le versement d'une telle subvention pour l'année 2010. Lavandou Tourisme  a reçu en 2009 la somme de 320.000€. L'association a, par ailleurs, perçu indûment bon de nombre de cotisations versées par les adhérents pour une prestation qu'elle savait ne pas pouvoir remplir en 2010 (remplacée par l’Epic). Le montant de ces versements reste inconnu. A notre connaissance, aucune cotisation n'a été remboursée.  La seule finalité de la survie de l'association reste la publication de guides et plans publicitaires, financés par les cotisations détournées des adhérents,(mis devant le fait accompli, et menacés de représailles en cas de refus), imprimés par un fournisseur n'ayant répondu à aucun appel d'offres.L'opposition ne sait rien non plus de la légalité juridique de l'association. Aucune modification de son bureau et conseil d'administration n'a été déclarée à ce jour au bureau des associations de la Préfecture. Lavandou Tourisme n'est donc pas juridiquement, en droit d'obtenir une subvention municipale. L'opacité sur la gestion de l'association règne toujours, tandis que le maire reste totalement muet !

Concernant le SOL Football Club, comme en 2009, l'opposition a voté contre la subvention de 82.000€.  Les subventions versées au SOL sont en constante augmentation. Il serait temps de mettre un sérieux coup de frein à cette spirale infernale qui se fait au détriment des autres associations sportives du village, qui, elles aussi, font un excellent travail.

L'Intercommunalité.
Le maire nous a servi, une fois de plus, son habituelle propagande surannée !  Nous avons bien compris que sa "mission exploratoire" vers le golfe de Saint-Tropez patine sérieusement. Voila déjà 10 ans que les douze communes du golfe se chamaillent entre elles pour des fadaises...Elles ne sont donc pas prêtes à nous recevoir avant longtemps. Le maire, et certains de ses élus, évoquent les intérêts de se rapprocher du golfe: l’image porteuse de Saint-Tropez, connu mondialement,  et la taille moyenne des communes, proche de la notre, qui éviterait tout leadership. Selon lui, il n'est « pas prêt de faire construire un mur entre Bormes et le Lavandou ! nous assure-t-il.  L'irréductible "maure" veut, coute que coute, préserver l'identité du Lavandou. "Bormes c'est Bormes ; Le Lavandou, c'est Le Lavandou" renchérit il ! A l'heure de l'Europe, le chemin à parcourir est encore long !  Les avantages d'un rapprochement vers l'Ouest (Bormes, La Londe, etc.) sont abordés... le maire précise : "Oui, La cohérence et la logique  nous poussent vers l'Ouest depuis toujours, mais qui d'entre vous s'est rendu récemment à Cuers ou Pierrefeu ?" (NDLR. mais qui est allé récemment au Plan de la Tour ou à la Garde Freinet ? ). Il poursuit "Oui ! nous sommes bienvenus, et  immédiatement, dans la communauté de communes de Bormes, La Londe, Pierrefeu, mais, ce faisant, nous signons à court terme notre rattachement, bon gré mal gré, à TPM (métropole Toulon Provence Méditerranée) qui pour l'instant n'a plus besoin de nous". Il est donc, une fois de plus, urgent de ne rien faire et de prendre le temps de la réflexion et du recul avant de s'engager. Il rajoute "...notre chance, c'est d'avoir le choix ! Même celui de se tromper! Le préfet sera patient et respectera ce choix !". Le maire nous assure qu'il ne donnera aucune consigne de vote à ses élus, qui prendront « librement » (sic) leur décision en leur âme et conscience.  Il évoque aussi  la facilité relative de se retirer de la communauté de communes choisie. Il faut préciser ici que jamais les projets communs qui pourraient être mis en place dans l'une ou l'autre des communautés n'ont été abordés. (NDLR : un projet communautaire de salle de spectacles - piscine- à Sainte Maxime, n’intéresse pas que les lavandourains). Le maire tient à préciser qu'il a lu "quelque part" que son approche vers la communauté de communes du golfe aurait des conséquences sur la circonscription académique du village. C'est, selon lui, complètement faux !  C'est l'éducation nationale qui aurait pour projet de changer la donne. Il n'y serait pour rien et mis devant le fait accompli. L'opposition reste fermement favorable au rapprochement vers Bormes, La Londe, Pierrefeu, Cuers et sans doute Collobrières. Il existe une cohérence géographique, culturelle, historique, affective, sociale, qui nous pousse naturellement vers l'Ouest. C'est la logique. Nous ne pourrons déplacer les montagnes, écourter les distances, qui nous séparent du Golfe. Les lavandourains sont invités à s'exprimer sur cette importante question qui va les engager dans les années futures. 
Lavandou Ensemble lavandouensemble@orange.fr
Marc Lamazière, Jacqueline Pilette, Arnaud Parenty 

16-03-2010-OTsubventions 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

Spitzer 29/03/2010 12:49


MERCI...MERCI et encore... MERCI pour ce site ouvert au dialogue face à la "langue de bois" de la mairie du Lavandou satisfaite deson manque deconcertation. la trique et
le bâton c'es marre!


jul 17/03/2010 08:07


Bravo pour vos infos. Votre role de sentinelle est le garant de notre republique, quoiqu'en pensent les baronnets d la cot dazur


L'INTERCOMMUNALITE OUI mais pour quels projets ? 15/03/2010 13:46


On a bien compris qu'il s'agit avant tout de problèmes de personnes et que les interets du village passent au second plan. Les questions que je pose sont les suivantes : Quels sont les
projets que nous pourrions developper dans l'un ou l'autre des choix proposés et qui pourront servir les interets de la commune ? et non pas ceux de quelques accros du pouvoir qui jouent
perso! L'évidence nous rapproche depuis toujours vers La Londe, Bormes, Hyeres et Toulon ! L'identité du Lavandou, c'est quoi au juste ? La lubie d'un illuminé ? Cessons d'insulter  les
borméens, nous vivons tous ensemble en harmonie et bon voisinage !  Il n'y a que Bernardi pour l'oublier...Je ne peux pas croire que sa majorité va le suivre ... Le Lavandou,
toujours en retard d'un train, risque de le payer très cher !...  Pierrot


Dan 15/03/2010 13:20


Il
semblerait donc que le conseil municipal, sans l’opposition, regarde vers l’est et non vers l’Ouest dans le cadre de l’intercommunalité. Les élus devraient avoir de très bonnes raisons pour cela,
mais pour l’instant ils n’en avancent aucune.
Or, lorsque un Lavandourain est malade et que son médecin l’envoie en clinique ou à L'Hôpital, il va vers l’ouest, Sainte Marguerite à Hyères, Font Pré ou Sainte Anne à  Toulon.
Lorsque un Lavandourain veut faire des achats, privés ou professionnels, il va vers l’Ouest, Centre Azur, Grand Var, La Valette, la Fnac à Toulon et ses nombreux grossistes. Lorsque pour son
travail, ou ses loisirs un Lavandourain change sa voiture, nombreux encore vont toujours vers l’Ouest, les garages de Hyères ou de Toulon. Lorsque un Lavandourain a des problèmes juridiques, il va
vers l’Ouest, au TGI de Toulon et plus loin encore vers Aix en Provence. Lorsque un Lavandourain.......
la liste n’est pas exhaustive......il
va vers l’Ouest.Seuls
donc les conseillers municipaux qui devraient nous représenter, vont vers l’Est !!!!!!!!!!!!!  Sans sourcilier.
POURQUOI ? J’ignore les motivations du plus grand nombre mais je subodore que la majorité en regardant vers l’Est reste fidèle au “Roi”. Ainsi donc faudrait il être fou au sein du conseil
pour ne pas regarder, dans le sens du politiquement correct et donc, vers l’Est.
Si tel était le cas, ce n’est vraiment pas un beau comportement pour des républicains. Mais alors pour quelle raison le “Roi” et sa cour vont dans une direction opposée à celle prise par leurs
sujets, les serfs qui les nourrissent ? Regardons ce qu’il en est !A l’Ouest, les seigneurs se sont déjà partagé les postes importants en faisant alliance et allégeance au pouvoir en
place.
Il n’y a donc aucun poste d’importance à convoiter, aucun tremplin, aucune vitrine ou un élu pourrait se mettre en valeur.
A l’Est, rien n’est encore bien défini, le grand duc termine sa carrière et sa succession n’est pas assurée d’ou des conflits d’intérêts. Il est donc possible qu’un petit seigneur falot, inconnu et
capricieux, soit choisi par la noblesse au pouvoir comme chef. En effet lorsque des “amis” ne peuvent s’entendre souvent ils préfèrent le faire sur le dos d’un tiers, de peu d’envergure, ce dernier
subissant alors la loi des “amis” qui ont enfin un “ennemi” commun.
Mais comme être chef est l’objectif de notre seigneur et roi du Lavandou, que lui importe l’avenir de ses sujets !
Il ira vers l’Est ou d’après lui se situe son seul intérêt d’avenir.
Mais alors, de grâce Messieurs les courtisans majoritaires, surtout ne nous dîtes pas que “Saint Tropez” est connu et que c’est suffisant pour trahir notre communauté Lavandouraine dans une
intercommunalité irrationnelle. Nous ne regarderons jamais vers l’Est. Mes seigneurs puisque vous n’osez pas le faire collectivement, choisissez vous alors un fou qui ose dire enfin ou se trouve
les vrais choix avantageux pour notre village. Voilà ce que je voudrais dire à cette majorité mais on ne peut leur parler lorsque le conseil est en réunion.  Dan
PS : Parions que dans deux mois ce sera à l’Est toute...
pour des dizaines d’années... Encore bien du gâchis en perspective !



louis-genot 15/03/2010 10:14


Coincé entre son électorat de 1913 et celui de 2009 il avance en crabe refusant l'évidence d'une alliance dans TPM. Manque de vision sauf celle d'être élu à vie comme "riton"


Pr Landri F. 15/03/2010 08:24


Le maire cache la mauvaise situation économique du Lavandou pour que les banques prêtent ancore de l'argent malgré sa virtuelle cessation de paiement par son taux de couverture négatif.
 simulations pour s'en sortit 1/ rembourser la dette en gelant les charges et stoppant les investissements pendant 15 ans 2/ augmenter les impôts de 25 à 35 % sur 5 ans. 3/ fermer la mairie
pendant 1 an et récupérer les 18 millions d'euros de fiscalité pour tout solder 4/ se placer sous tutelle de la préfecture avant 5 ans 8/ réduire les employés municipaux, fermer des services. Le
locataire actuel n'est pour rien mais il n'a rien fait non plus. La situation est à traiter avant un naufrage réel ou que les lois aux collectivités changent.


Edith Granbois 14/03/2010 20:16


Formidable d'avoir un compte rendu en ligne du conseil. Triste de constater que les élus municipaux sont aux ordres sans personnalité, sans courage estcela la démocratie au Lavandou?