Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Multiplication des manifestations anti "sécurité globale" contre le pouvoir (HP)

La police veut un droit de validation avant diffusion des reportages TV (FI)

Covid début des vaccinations prioritaires début janvier sans obligation (AFP)

Messes à 30 personnes maximum et couvre-feu de 21h à 7 h jusqu'au 20/01(FB) 

Réouverture des commerces le 28/11, bars et restaurants le 20/01 sous conditions (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

Les militants RN applaudissent après le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Brexit. A un mois de l'échéance les négociations avec l'UE ne progressent pas (LE)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 15 janvier (BFM)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 06:00

Var Matin par Sarah Aboutaqi le 14/09/2018 à 16:16

Expulsé de son restaurant, il menace de tout faire exploser avec une bonbonne de gaz et un chalumeau
Un important dispositif a été déployé ce matin sur le port du Lavandou. Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention
Ce matin, le port du Lavandou a été perturbé par de nombreux véhicules des pompiers et des forces de l'ordre. Cet important dispositif a été déployé pour porter secours à un homme retranché dans son restaurant.

Un important dispositif a été déployé ce matin sur le port du Lavandou. Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention. Photo S. A

Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention. Photo S. A

L'histoire aurait pu être bien plus dramatique.
Visé par une procédure d'expulsion, le gérant du restaurant "Le péché mignon", situé sur le port du Lavandou, a refusé de rendre les clés du local à l'huissier de justice, venu accompagné de gendarmes.

Équipé d'une bonbonne de gaz et d'un chalumeau, l'homme a menacé de s'en servir pour tout faire exploser.
Refusant tout contact avec les forces de l'ordre et criant à l'injustice, l'homme est resté retranché durant plus de deux heures. Son fils, présent à ses côtés dans le local, a tenté de le raisonner et de calmer la situation.
En attendant l'arrivée du négociateur de la gendarmerie, un périmètre de sécurité a été mis en place "afin de protéger la population et le voisinage, compte tenu des risques de la situation".
À son arrivée, aucune prise de contact n'a pu être établie puisque le gérant du restaurant a fait un malaise vagal.
Les sapeurs-pompiers de Bormes sont intervenus afin de lui porter secours. Il a été transporté vers l’hôpital de Sainte-Musse, à Toulon
La procédure d'expulsion a suivi son cours le reste de la matinée.

NDLR
L'origine des expulsions "spectacles" des Amodiataires d'Occupation Temporaire (AOT)
 au Nouveau Port du Lavandou : une succession de  
poupées gigognes et de gros sous dans cet historique :
La commune du Lavandou a été désignée par arrêté interministériel du 26 décembre 1967 comme concessionnaire du domaine public maritime nécessaire à la création du port du Lavandou, pour une durée de 50 ans, prorogée jusqu'au 1er janvier 2029. Le cahier des charges autorisait les amodiations de longue durée après approbation préfectorale, en rapport avec l'utilisation du port de plaisance.
Par un contrat signé le 30 décembre 1983, la commune a amodié à la société Centre Européen de Promotion France (CEPF) une partie du domaine public maritime pour y implanter une zone d'animation commerciale et de services d'une surface de 2.100 m².
Le 26 septembre 1984, la SCI PORT LAVANDOU, créée le 10 mai 1984, et dont le gérant était la société CEPF, s'est substituée par un avenant à cette dernière en qualité de bénéficiaire du contrat d'amodiation. Puis, la société amodiataire a alors conclu avec des particuliers plusieurs contrats ayant pour objet la vente des terrains amodiés.
A la suite de manquements de la société cocontractante, la commune a décidé, par une délibération du 29 mai 1996 complétée par une délibération du 11 septembre suivant, d'une part de résilier ledit contrat et, d'autre part, de régulariser par voie d'acte administratif les droits des commerçants installés dans le centre commercial, dans la limite de la durée consentie par les actes intervenus entre ces derniers et le CEPF. A cette fin, le conseil municipal de la commune du Lavandou a décidé, par une délibération du 29 novembre 2004, d'approuver une convention-type d'occupation temporaire du domaine public portuaire, de fixer à 29 euros le m² le montant de la part fixe de la redevance d'occupation du domaine public et, enfin, d'autoriser le maire à conclure ladite convention avec les sous-amodiataires actuels du port de plaisance... en clair le propriétaire d'une AOT légalement acquise jusqu'en 2029 se retrouve désormais locataire de la mairie ou expulsé... au motif risible d'inexploitation du lot, constaté par... la police municipale.

La suite est une jolie pagaille judiciaire et une parfaite illustration d’une faillite morale collective et d’une "escroquerie légale" en bande organisée qui ne glorifie pas le maire actuel… comprendre le dossier en détail

Avec Lavandou Rassemblement   rétablissons l'harmonie et la confiance entre les citoyens ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Roger Lamanon 12/06/2020 15:22

N'a jamais vécu de son travail mais que sur le dos de la collectivité. Ceci explique cela.

@Roger Lamanon 12/06/2020 20:06

mais comment a t-il fait pour bâtir sa résidence secondaire de Grenoble ??? ses droits d'auteur ou ses cumuls de mandats ???

laveritesijemens 12/06/2020 15:16

merci à Lavandou Tribune de rappeler tous ces événements que bien sur beaucoup ont oubliés...et les commentaires montrent bien que ce 4ème mandat était déjà de trop...De grâce chers Lavandouraines et Lavandourains, ne lui donnez pas un mandat de plus...relisez bien tous ces commentaires qui datent de déjà plus de 2 ans...c'est dire que c'est pire maintenant...en plus de mentir il invente...et distribue...mais ce sera la faute à la crise sanitaire évidemment...car lui avec ses petits bras il a réussi a arrêté le virus (mensonge) , il a fait un couvre feu (mais en oubliant de dire ce qui se passait dans les coins sombres du Lavandou), sans autorisation préfectorale, il annonce des mesures économiques (on attend encore car aucune communication) il distille des informations sans accord du Préfet (style l'ouverture des plages tous les soirs), puis n'obtient aucun accord ....car les restaurateurs à l'année se sont ligués contre cette mesure....
Enfin en faisant tout tout seul, il accumule les erreurs et ose prétendre que dès le début de la crise il était seul, sauf qu'il n'a pas répondu aux propositions des 3 opposants dès le 17 mars...
Il faut dire qu'il a une directrice de campagne haut de gamme ....cherchez l'errreur....

Marilyn 12/06/2020 14:23

Stop à tous ces abus de pouvoirs que nous avons pu voir au cours de ces nombreux mandats stop aux passe droits à certains pourtant un ex sur le port les regles sont strictes mais là aussi on a fermé les yeux, on vend un terrain communal qu on brade on laisse en plein confinement travailler certains ce qu on refusent à d autres alors que les directives du gouvernement etaient claires. Stop au clientélisme de bernardi.

KOBA 12/06/2020 12:17

OUI !!! EXPULSONS LE LOCATAIRE DE LA PLACE REYER !!!

AOT 12/06/2020 08:35

La mairie a récupéré de force et par ruse les locaux commerciaux désertés par leurs "propriétaires" . Aujourd'hui ces locaux sont vides à vrai dire non jamais trouvés preneurs. Il faut donc expulser la mairie qui ne respecte pas plus les règles de l'AOT. Simple NON ?

@AOT 12/06/2020 11:00

TOUT A FAIT JUSTE. LES LOCAUX DOIVENT ÊTRE RENDUS PAR L'INCAPABLE !

petit chef 21/09/2018 00:34

Si - et c'est peu probable - il avait une volonté d'introspection sur ses agissements, j'invite notre maire a voir en replay France 2 , l'excellente émission" Complément d’enquête" du 21 septembre sur le pouvoir, l’excès de pouvoir et ses dérives ... Il aurait pu être interviewé en sa qualité (!...) de petit chefaillon autoritaire, égocentrique et retors. Mais ... Faut pas rêver !...

Prétentieux 18/09/2018 17:51

C'est exactement le type d'attitude qui lui a coûté une belle carrière politique. Il a l'art et la manière de se faire des ennemis qui ont la dent dure et la rancune tenace face à l'injustice qu'il leur fait subir. Il restera un petit maire hyperactif, orgueilleux et caractériel, sans aucun avenir politique d'envergure...

MOVING 17/09/2018 23:32

QUE PRÉFÉRONS-NOUS : LA DICTATURE BERNARDI QUI IMPOSE L'ORDRE OU LA DÉMOCRATIE CITOYENNE QUI DÉBORDE LES LOIS ? DANS LES DEUX CAS LA FACTURE JUDICIAIRE EST IDENTIQUE ET LA PAIX SOCIALE FRAGILE.
A L'INVERSE LA DICTATURE ENTRAÎNE LE NON PARTAGE AU PROFIT DU CLAN ET AFFIDÉS ET LA DÉMOCRATIE OUVRE LA CITE A LA NOVATION SI ELLE RESPECTE LES DIFFÉRENCES. LE LAVANDOU EST EN CRISE DE CONSCIENCE DEVANT LES TÊTES QUI TOMBENT MAIS SOUVENONS-NOUS QUE LA RÉVOLUTION A COUPÉ CELLES DE SES GUIDES FACE A LA CONFISCATION DE LA LIBERTÉ.

@moving 18/09/2018 15:06

G.Bernardi adore jouer avec les allumettes et l’a souvent démontré par ses provocations et contre-pied. Ici son scénario de romancier l’a trahi et doit chercher une sortie honorable sinon son histoire ne se vendra pas électoralement en 2020. Suspendre les expulsions serait un camouflet à sa fierté. Poursuivre serait provoquer l’opinion remontée contre son mandat de trop. Il se met en danger en gardant sa psychorigidité car personne ne lèvera le petit doigt pour lui trop content de le voir tomber. Alors ?

Marc Lamazière 17/09/2018 19:41

La prochaine personne, Madame Fiquenel, prévue sur la liste d'attente de la mairie pour l'expulsion de son local après jugement indéfendable au TA de Toulon du fait d'une fermeture d'activité dépassant les six mois, alors qu'elle a pourtant acheté un droit d'occupation allant jusqu'en 2028 devant notaire, avec un acte officiel qui l'impose de payer des taxes foncières annuelles, et qui l'obligera après l'expulsion, si elle se confirme, de continuer a régler les taxes foncières de son local jusqu'en 2028. Les services fiscaux du département ne veulent rien entendre concernant l'annulation de ces taxes après l'expulsion, ferment les yeux, et sans tiennent exclusivement aux actes notariés créés en 1985 par notaire, avec l'accord de la commune de l'époque. Le promoteur a encaissé les ventes pour la réalisation des constructions du centre commercial du port Lavandou. Sans ces recettes, il n'y aurait jamais eu la réalisation de cet ensemble de locaux commerciaux, qui ont connu une grande réussite entre 1985 et 1995. Après ce fut la descente aux enfer, les procédures à répétition devant les tribunaux administratifs jusqu'en appel au TA de Marseille. A la suite de ces jugements, la commune a donc titrer tous les occupants des locaux avec des actes administratifs d'AOT, qui posent problème aujourd'hui. La commune s'oppose à la vente des actes notariés, prétextant qu'ils sont nuls sur le domaine maritime, et applique la procédure d'expulsion pour tous détenteurs d'AOT qui ne respectent pas l'article 12 "non usage des installations établies pendant une durée de six mois consécutifs". Tous ces retraits d'AOT suivis d'expulsions administratives sont principalement basés sur cette article 12, alors que la situation économique du port Lavandou est très sinistrée depuis plus de dix ans. Les détenteurs d'AOT et d'acte notarié ne peuvent donc plus vendre leur droit notarié privé, et se trouvent de plus en plus dans l'impossibilité de louer leurs locaux.
La commune a trouvé la bonne rentabilité pour la Régie publique du port, elle récupère des locaux commerciaux vides gratuitement, pour les louer à d'autres particuliers entre 150 et 200 euro du M2, c'est tout bénéfice pour la Régie, sans avoir indemnisée les détenteurs d'acte notarié qui se retrouvent expulsés.
Mesdames, Messieurs les Elus (es), vous ne pouvez continuer à accepter cette injustice administrative sur notre territoire communal. Cette situation rocambolesque qui s'applique actuellement sur le centre commercial du Lavandou n'a que trop durée. Vous devrez un jour répondre de ces agissements inacceptables de l'administration publique locale, alors que vous êtes suffisamment informé aujourd'hui. La population est en train de prendre conscience de ces méthodes d'expropriations sans indemnisation, pour faire de la recette publique à la Régie du port Lavandou, et ruiner des citoyens.
Cordialement

Arnaud Parenty 18/09/2018 01:08

Tout ça est lamentable... Est ce le rôle d'un maire de ruiner ses administrés, sous le faux prétexte de servir les intérêts de la collectivité ? Aucune compassion, aucune morale et, une fois de plus, des victimes innocentes spoliées... Il est une autre justice que celle des hommes. Le moment venu, Il faudra rendre des comptes.

@@@Saussez 17/09/2018 14:54

Apaiser les relations

Le temps est révolu ou le maire était investi, du seul fait de sa fonction, d'une postion d'autorité  que de rares citoyens osaient remettre en cause. Le maire qui connait tout, le maire qui sait tout, le maire qui décide de tout, tout seul n'a plus d'avenir dans une commune comme le lavandou. Il doit savoir écouter. L'écoute est normalement ce qui devrait précéder l'expression. La recherche de solutions ou d'un compromis doit être un objectif. La communication doit être rétablie. les limites du champs de discution doivent être posées pour éviter les dérives.

Mr Saussez en tant que communicant reconnu cela sera votre tâche. Nous attendons tous ce changement dans notre ville. Et puis entourez-vous d'un conseil municipal qui travaille véritablement (pas de figurants).

Vive le Lavandou.

au feu ! 17/09/2018 12:51

Paraît que le vent tourne place Rayer ça sent le cramé !

Saussez 17/09/2018 08:52

Je partage vos analyses et réflexions. Sans rajouter d’huile sur le feu. Sur un dossier terriblement complexe. Mais en me demandant pourquoi dans une petite commune où tout le monde est censé se parler, ou la mairie est prétendument une maison de verre et le maire tellement accessible à chacun on peut en arriver à une telle mobilisation de la force publique pour un conflit de propriété.

Marion 17/09/2018 13:48

@@Saussez.
Évidemment Mr Saussez ce sera un dossier parmi tant d'autres que vous aurez à démêler avec les Lavandourains.
Les tiroirs et les armoires vont enfin parler et bien malin celui qui peut soupçonner le nombre d'affaires accumulées en 23 ans.
Mr Saussez sachez vous entourer des bonnes compétences et des bons conseils pour faire un bon état des lieux.
Vous allez avoir du boulot à temps complet.

@Saussez 17/09/2018 10:33

Mr Saussez vous n'aurez aucun mal à arranger cette situation devenue le focus de Bernardi qui aura décidément raté sa dernière mandature avec brio. Vous n'aurez aucun mal à le dégager l'électeur est fatigué de ses humeurs capricieuses

NE VOTONS PLUS BERNARDI 16/09/2018 20:14

EN CETTE JOURNÉE DU PATRIMOINE SOUVENONS-NOUS EN 2020 DES ACTES DE GIL BERNARDI DEPUIS 1995: : PASSE-DROITS - PERMIS DE CONSTRUIRE - PLU - PLAGES - EMPRUNTS - SDIS - LA BAOU - EAU THERMALE - ECOLES - PISCINE- VILLA THEO - LUNA PARK - PARCMÈTRES - BASSIN BEAUMONT - PORT - INONDATIONS - EHPAD ... LA LISTE DE SES ÉCHECS EST LONGUE ! SOUTENONS LES COMMERÇANTS DU NOUVEAU-PORT CONTRE LA CONFISCATION DE LEUR GAGNE-PAIN.

@NE VOTONS PLUS BERNARDI 17/09/2018 14:44

Cela est une belle analyse des ratés du Maire...Vos devez être proche pour en savoir autant..;mais la liste est longue et je en vois aucune belle réussite du Sieur Bernardi..
Mais soyons gentils et laissons lui les fontaines, le fleurissement de la ville,...ça n'est pas grand chose mais tout de même il fallait le dire...c'est bien peu si on compare aux échecs....et vous oubliez l'argent car tout ce qu'il raconte n'est que du vent et bon courage aux prochains, car un audit sera bien nécessaire....

@NE VOTONS PLUS BERNARDI 16/09/2018 21:11

je partage votre point de vue en y rajoutant les salaires et les frais versés par nous alors je me dis que dans le privé ce monsieur serait déjà dehors
je ne voterai pas s'il se représentait pensez donc qu'à trente cinq ans je n'ai connu que lui !!!

porcinet 16/09/2018 18:17

donc si j'ai bien compris j'ai payé des escrocs promoteurs, notaires, agents immobiliers en affaire avec le conseil municipal d'alors sur des promesses de propriété sur laquelle je paie des impôts fonciers et je me fais aussi racketter par la mairie dont je suis devenu locataire au titre d'occupant du domaine maritime (comme un plagiste) ou viré sans aucun titre ni droit sur un prétexte fallacieux ? formidable pays de voyous ! l'affaire n'est pas terminée...

vox populi 16/09/2018 16:57

Le restaurant le Péché Mignon n'était jamais fermé motif préféré du maire devant les tribunaux afin d'annuler les baux dont la mairie ne fera rien de mieux. Le bilan aura des conséquences incalculables sur Bernardi car l'expulsé va faire sa pub et lui pourrir la vie. Il est temps de changer cette municipalité qui perd le sens de la réalité dans tous les domaines. Les citoyens n'aiment pas les expulsions et lui feront payer dans les urnes.

dermott-IR 16/09/2018 09:39

A sa décharge maire est une fonction difficile et évolutive. Si la société mute mais que le maire reste figé sur les textes sa fonction servira de paratonnerre. Les meilleurs maires ont évolué avec le temps: internet, vidéo des conseils, référendums, rôle actif de l'opposition, concertation citoyenne... la différence est de taille entre gérer une ville dans les textes et la faire respirer par la démocratie. Je ne connais pas cette affaire mais de ce que je lis cela ressemble effectivement à un abus de pouvoir face à une erreur administrative de l'époque lorsque le Var était aux mains des affairistes promoteurs... ce qui n'existe plus aujourd'hui (sic).

louane27 15/09/2018 20:17

très destructeur pour le Lavandou surtout qu'il a déjà mauvaise réputation dans le département. devrait envisager de démissionner au profit de Charlotte Bouvard plus respectée que lui au Lavandou. le prochain conseil ca va être sportif dans la majorité partagée sur ce coup d'éclat

Guy Cappe 15/09/2018 17:17

Situation plus que tendue.
Oui ce qui est certain c'est que le maire ne marque pas de points dans cette affaire. L'opinion publique n'aime pas les expulsions....

Surtout de cette envergure, le port, le tunnel étaient bloqués par les véhicules de police, gendarmerie, pompiers (la guerre).

Même si la loi lui donne raison, cette espèce d'acharnement contre les commerces du port est assez bizarre.
Incapable depuis 23 ans de démêler cette histoire sordide d'AOT, d'amodiation, de propriétaires payants le foncier etc...
(à savoir que d'autres affaires du même ordre vont bientôt aussi sortir sur le port). Seuls les avocats de la ville se frottent les mains.
Et comme aucune des parties ne semblent d'accord pour trouver un compromis dans cette affaire, cela peut durer...., sacré dossier en tous les cas qu'il va falloir démêler. Que seul une nouvelle équipe, un nouveau conseil municipal et un nouvel élu y trouveront par le dialogue une solution plus sage.

musard 15/09/2018 16:17

honteux pour le Lavandou maire pourri arnaqueur grand soutien à la famille Navarro mobilisez vous au prochain conseil municipal pour expulser à leur tour tous ces pourris à la mairie

Comité Navarro 15/09/2018 15:55

Soutien a Navarro contre la dictature municipale. Mobilisation des citoyens indignés au prochain conseil municipal. Venez avec casseroles et sifflets.

grotesque 15/09/2018 13:28

des maires fin de race qui lui ressemblent la population n'en veut plus
à virer sans compassion ni reclassement en 2020

julie romano 15/09/2018 11:53

MESSAGE A GIL BERNARDI
A quoi sert d'expulser des artisans et des commerçants qui bossent (avec emplois et taxes) si c'est pour ne rien y mettre d'autre et laisser des locaux vides comme chacun peut le constater au nouveau port depuis les dernières expulsions commises par vous ?

BBF 15/09/2018 11:44

Si c'est une banalité que d'assimiler le savoir au pouvoir, c'en est une autre que d'affirmer, comme lord Acton il y a trois siècles, que le pouvoir a un effet corrupteur. Encore n'ai-je jamais entendu ce lieu commun dans la bouche d'un individu en position de pouvoir. A vrai dire le pouvoir n'a pas seulement un effet corrupteur, ce qui pourrait suggérer qu'il compromet moralement ceux qui le possèdent et eux seuls ; il est aussi dangereux. Il constitue un danger pour ses possesseurs qui risquent peu à peu de se persuader de leur toutepuissance, voire de leur droit moral à décider de tout. Le pouvoir en soi peut facilement finir par représenter un but suprême, auquel cas ses possesseurs auront alors bien des difficultés à se remettre en cause de crainte de perdre, en même temps que le pouvoir, le sentiment même de leur identité.

@essor83 15/09/2018 10:11

Vous lui avez donné quatre fois le pouvoir alors fermez-là ! dans une ville de voyous faut se conduire comme un voyou ! vous êtes servi ! in memoriam du suicide du locataire de l'auberge du château expulsé afin d'y mettre l'épic de tourisme

CHAR 15/09/2018 09:57

On ne croit pas à la bonne foi du vainqueur. (René CHAR)

KOBA 15/09/2018 09:16

STOP AU MASSACRE DU LAVANDOU PAR LA MAIRIE !!!

NON AU QUATRIÈME MANDAT 14/09/2018 23:23

EXPULSONS LE SIEUR BERNARDI DE LA MAIRIE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD

essor83 14/09/2018 23:05

"Notre authenticité est une force"
Les honnêtes gens travaillent avec leurs tripes contrairement aux procéduriers qui regardent par le petit bout de la lorgnette
BERNARDI DÉMISSION ou RÉPARATION du mal que vous répandez sur notre village !