Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Covid début des vaccinations prioritaires début janvier sans obligation (AFP)

Messes à 30 personnes maximum et couvre-feu de 21h à 7 h jusqu'au 20/01(FB) 

Réouverture des commerces le 28/11, bars et restaurants le 20/01 sous conditions (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

L'incertitude médicale et l'anxiété sécuritaire plombent l'économie française (WK)

Les militants RN applaudissent après le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Brexit. A un mois de l'échéance les négociations avec l'UE ne progressent pas (LE)

En 3 mois 2 millions d'actes médicaux  annulés ou repoussés en France (FHF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

Lieux de cultes. Les catholiques obligés de prier dans les rues sont verbalisés (AFP)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 15 janvier (BFM)

Les commerces en survie préfèrent payer 135 € que de fermer définitivement (PME)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 18:10

Mardi 17 décembre 2019 en mairie du Lavandou la dernière réunion du conseil municipal de l’année a été marquée par l’adoption du budget.
Nous avons voté CONTRE en expliquant nos raisons :
La première est qu’il eut été plus élégant de reporter, comme beaucoup de communes le font, le vote du budget au lendemain des élections municipales sous la responsabilité des futurs élus.
La seconde est que le vote du budget signifie, sauf artifice ou louvoiement, l’appartenance à la majorité municipale. Ce n’est pas un scoop : nous sommes l’opposition.
La troisième raison est que nous sommes favorables à la réalisation d’un cinéma pour l’animation du Lavandou toute l’année mais pas dans les conditions invraisemblables proposées par le maire. On attend avec impatience de connaître publiquement le profit ridicule que la ville va tirer d’un investissement de 4,5 millions d’euros (qui augmentera encore car la mairie ne tient pas ses budgets de travaux) financé uniquement sur fonds publics.
Dernière raison, malgré le satisfecit permanent du maire sortant sur sa prodigieuse gestion ou les chiffres miraculeux des taxes de séjour et des droits de mutation, les recettes de fonctionnement stagnent. Cela n’est ni prudent ni bon signe pour une entreprise, une organisation ou une collectivité. Cela prouve que le volume global d’activités de la commune et donc les ressources fiscales n’augmentent pas. Tous les commerçants, hôteliers et restaurateurs nous l’on fait remarquer en juillet. Le maire sortant est enfermé dans le schéma du "tout tourisme d’été" évidemment nécessaire mais insuffisant. Les ailes de saison sont déplumées. Il n’existe pas de politique économique de diversification et d’ailleurs ni adjoint à l’économie ni service des activités économiques.
La dernière délibération ajoutée in extremis à portée sur la réalisation d’un centre d’hébergement pour le personnel saisonnier, un projet mal ficelé et bouclé à la hâte. Sorti du chapeau au moment même où nous présentions à la population, dans notre dernier journal, notre projet après 6 mois de travail.
Nous avons évidemment indiqué que c’était une bonne idée et développé les points communs entre le projet de la mairie et le nôtre : le financement et la gestion assurées par un acteur social, le terrain mis à disposition et la commune récupérant l’équipement à l’issue d’une période à négocier. Mais nous avons souligné les raisons pour lesquelles notre projet est préférable : nous accueillerons également des apprenants du Centre de Formation d’Apprentis que nous souhaitons créer, le nombre de chambres est plus élevé, en rapport avec les attentes des professionnels, ce sont des chambres individuelles et non pas à 2 lits. Ce point est particulièrement important pour l’accueil hors saison de groupes de sportifs, de délégations du jumelage ou de séminaires d’entreprises.
Ultime différence et non des moindres : le maire sortant parle de ce projet depuis 25 ans. Nous avons mis 6 mois à le mettre en place avec les opérateurs et les architectes.
Enfin, nous avons combattu la très mauvaise idée évoquée par du maire sortant d’y accueillir également "des femmes battues" ou des personnes en situation précaire. La prise en charge de ces personnes nécessite un dispositif particulier notamment pour les femmes victimes de violences qui peuvent avoir des enfants, doivent être mis à l’abri ailleurs que dans un équipement public repérable. A titre d’exemple l’appartement qui a été vendu lors du dernier conseil (parce que on n’en pas l’utilisation dixit le sortant) est exactement ce qu’il convient de réserver à ces personnes.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe

Var Matin 17-12-2019. Cliquez pour agrandir l'image
Var Matin 17-12-2019. Cliquez pour agrandir l'image

Var Matin 17-12-2019. Cliquez pour agrandir l'image

Partager cet article

Repost0

commentaires

umberto 20/12/2019 10:51

il me semble bien pressé de rester ce maire.
boucler le budget 2020 c'est se tirer une balle dans le pied si la conjoncture ne se redresse pas.
proposer des logements aux saisonniers n'est pas le problème du moment encore faudrait-il les trouver.
faire une hébergement pour les femmes battues ? une plaisanterie au lavandou !
ce sortant tente un coup de poker vers le social et l'environnement qu'il a ignoré pendant vingt cinq ans en mangeant des langoustes au cap nègre buvant des vins fins avec le gros marc cirant les pompes de la diaspora locale aigri par un pouvoir qu'il ne maîtrise plus et un maquillage qui fout le camp avec les ans.
tout a une fin en ce bas monde - place enfin à la renaissance du lavandou !

@umberto 20/12/2019 14:19

OUI SON ATTITUDE EST CELLE DU VAINQUEUR QUI DÉGOMME CEUX QUI SONT CONTRE SA RÉÉLECTION

matix 19/12/2019 21:41

Mais où sont passés Félizia et Giorgi ?

@matix 20/12/2019 09:38

Pour rappel je n'ai pas participé à la campagne 2014, donc aucun droit à la parole en conseil municipal, ce qui semble normal, et pourtant souvent ça démange d'intervenir............On parle de "prime au Maire sortant" vis à vis de la campagne électorale, on devrait plutôt parler de "prime au conseil municipal sortant", comprendra qui voudra....
Franck Giorgi

@matix 20/12/2019 07:52

Sans doute n'a-t-il pas ( n'ont-ils) besoin de combler un déficit de présences en Conseil Municipal et de travaux en Commissions Municipales sur toute la mandature !
Sans doute s'exprime(nt)-il(s) calmement sur d'autres blogs qui ne seraient pas partisans !
Sans doute travaille(nt)-il(s) en profondeur, sérieusement, à un renouveau du Lavandou, sans effet de manches ni joutes théâtrales...
JF

Pescadou2 19/12/2019 21:28

Votre Centre de Formation des Apprentis (CFA) sera un opérateur privé manifestement en vous servant de la libéralisation de ce marché (juteux) en demandant des fonds publics pour faire tourner cette structure privée.

Zinzin 22/12/2019 15:44

Parceque Bernardi ne demande pas de fond public !!!
Pole danse, cinéma, ponts(2) de bénat...
Le saint homme....
Il va bien falloir une fois que les caisses seront vidées et nos terrains communaux vendus trouver des financements auprès des (sinsins) investisseurs institutionnels.

Mimi 19/12/2019 20:49

Le maire n’a jamais voulu aider les précaires dépourvus de logements ni même les femmes victimes de violences conjugales, JAMAIS

@Mimi 22/12/2019 18:24

Mimi... en effet depuis 25 ans au Lavandou c'est fou..;mais surtout il ne faut pas parler de ce qui fâche...la pauvreté qui explose, et les problèmes des femmes victimes de violences conjugales...ça fait pas très joli dans le décor...Et bizarre il faut arriver en fin de mandat pour se rendre compte que ce type de problème existe...Mais Bernardi est le spécialiste de "mise sous le tapis" des problèmes qu'il ne saurait de toute façon régler...donc une seule chose DEHORS Bernardi!!!!

KOBA 19/12/2019 19:18

LA LOI OBLIGE LES SORTANTS A VIDER LEURS BUREAUX ET REMETTRE LES CLÉS AU DIRECTEUR DES SERVICES. JAMAIS FAIT AU LAVANDOU OU LES SORTANTS SE SUCCÈDENT A EUX-MÊMES. CE COUP-CI VONT-ILS FAIRE LEURS CARTONS...?

Regain.5 19/12/2019 18:41

Vous avez volontairement escamoté les excellentes recettes de la taxe de séjour des parkings et droits de mutation. Nous n'avons pas besoin d'attendre notre réélection sur l'engagement du budget 2020. Nous gagnons du temps sur l'efficacité reconnue de notre groupe.

Lavérité 22/12/2019 15:34

Décidément aussi menteur que votre maître...
Heureusement que les droits de mutation (frais de notaire) augmentent...avec le nombre de transactions immobilières dans l'eco quartier le contraire serait surprenant !!
Taxes de séjour oui elle augmentent. Plus beaucoups de loueurs y échappent à par quelques initiés dans la combine qui oublient de déclarer. Le montant des taxes pour les locations dites "non classées" ont été multipliées par 3. Et les sites internet y sont aussi pour beaucoup. Ce ne sont pas des augmentations de recettes, mais simplement des corrections d'erreurs d'un passé, dirons nous "mafieu".
Quand aux taxes de stationnement cet espèce de racket municipal contre les touristes, même si il est illégale car non voté fonctionne bien. (Plus facile que de mettre des places gratuites à disposition).
Quand au budget, c'est juste une question de correction, mais ça...
Pouquoi vouloir voter absoluement un budget que l'on est pas certain de gérer soit même...prenez donc exemple sur Hyères qui ne votera son budget qu'apres les élections de mars 2020. Impertinent et sûr de vous, vous mériteriez une petite leçon par les urnes.