Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 07:12

Inutile de revenir sur l’appel d’offre, lancé en 2008 ! le marché a du être annulé à la demande du préfet pour vice de forme…A l’époque, la préférence du jury semblait se diriger vers un système membranaire, soutenu par Gil Bernardi, maire du Lavandou, installé par l’entreprise Stereau, (la Saur).

Communiqué de l’époque : Le Sivom de Bormes-les-Mimosas (83) a choisi Stereau, filière ingénierie du groupe Saur, pour rénover sa station d’épuration desservant les communes de Bormes-les-Mimosas et du Lavandou soit 10 000 habitants permanents et 120 000 habitants en période estivale. Le traitement de l’eau utilisera le procédé AQUA-RM® qui met en œuvre des membranes plaques et repose sur la séparation de l’eau épurée et des boues activées à travers des membranes immergées dans le réacteur de traitement. Rappelons que la filtration s’opère au travers de membranes qui laissent passer l’eau, tandis qu’elles retiennent les matières en suspension et les bactéries. Ce procédé, breveté par la société japonaise Kubota accepte de plus fortes variations de charge.

Patatras !  Il a fallut tout refaire. La conclusion du nouvel appel d’offre est différente.
C’est le groupement OTV (Veolia) qui a été définitivement retenu !
C’est un système physico chimique évolutif, moins couteux, et qui, entre autres avantages, nécessite beaucoup moins d’emprise au sol, qui a été choisi…Une étape de process qui ne se limite pas qu’au traitement physico chimique. S’y ajoutent de nouvelles technologies de pointe qui font leurs preuves sur de nombreuses communes du littoral français : Décantation lamellaire à haute vitesse procédé ACTIFLO, Traitement biologique, clarification optimisée, tamisage tertiaire par maillage (1 centième de millimètre), désinfection des eaux par ultraviolets. Etc.
Les futures directives européennes, mises en place au plus tard en 2014, seront respectées. Les objectifs fixés par le cahier des charges de l’appel d’offres étaient plus contraignants que ces directives. Les effluents rejetés en mer seront donc de la meilleure qualité possible.
La réutilisation de la totalité de l’eau rejetée en mer par la station d’épuration est impossible.
(+4000 m3 par jour soit 1.5 million de m3/an) Le procédé retenu est évolutif et doit pouvoir s’adapter aux nouvelles exigences d’une gestion « écologique » des eaux usées. Une réflexion sur le sujet est lancée et toutes les bonnes idées – réalistes – sont bienvenues.
Le critère du coût a bien sur été déterminant : L’offre la mieux disante, celle du groupement OTV, relatif au marché de conception/réalisation, ayant pour objet la mise en conformité et l’extension de la station d’épuration du SIVOM, est de 14 870 000 HT
Le jury a émis un avis favorable à la majorité de 4 avis favorables contre 2.
La commission d’appel d’offres a attribué le marché au groupement OTV pour son offre
(2 voix Contre - 2  voix  Pour - dont celle, prépondérante du Président du Sivom)
Les carottes sont cuites, la messe est dite. Au boulot maintenant !
Le PLU et les belles promesses électorales  (l’Eco Village !) ne peuvent plus attendre.

Pour tout savoir sur OTV – VEOLIA – ACTIFLO suivre le lien : www.otv.fr
Pour tout savoir sur STEREAU – SAUR suivre le lien : www.saur.fr
Autorisation préfectorale station d'épuration du Batailler

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Jean-François 06/09/2009 11:30

Bravo et merci pour toutes ces infos Il est étonnant d'ailleurs que notre presse locale n'en ai pas dit un mot alors que cette information concerne l'avenir immédiat de nos deux  communes.