Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 00:18

En ce 45e anniversaire de sa disparition, chacun y va de sa filiation philosophique avec le Général de Gaulle. Pour Henri Guaino, son gaullisme est de l’extrême droite. Le vice président du FN Florian Philippot l'affirme aussi "le FN est un parti gaulliste". Et les jeunes frontistes exhibent souvent leur trophée de 1999, où un certain Charles de Gaulle, petit-fils de l’ancien président de la République, avait été élu au Parlement européen
Pour Alain Peyrefitte, l’identité française c’était De Gaulle avec cette réflexion: " Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne". Idée reprise par Nadine Morano, immédiatement sanctionnée par Nicolas Sarkozy… Mais la race blanche existe-t-elle vraiment en Europe ?
Laurent de Boissieu, dans le Centre d'Information sur le Gaullisme, nous en apprend un peu plus sur le refus de Charles de Gaulle à se positionner sur l'axe droite/gauche avec cette citation :
"La France, c’est tout à la fois, c’est tous les Français. C’est pas la gauche, la France ! C’est pas la droite, la France ! Naturellement, les Français comme de tout temps, ressentent en eux des courants. ...Prétendre faire la France avec une fraction, c’est une erreur grave, et prétendre représenter la France au nom d’une fraction, cela c’est une erreur nationale impardonnable. Vous me dites : à droite, on dit que je fais une politique de gauche au-dehors ; à gauche, du reste vous le savez bien, on dit : de Gaulle, il est là pour la droite, pour les monopoles, pour je ne sais quoi. Le fait que les partisans de droite et les partisans de gauche déclarent que j’appartiens à l’autre côté, prouve précisément ce que je vous dis, c’est-à-dire que, maintenant comme toujours, je ne suis pas d’un côté, je ne suis pas de l’autre, je suis pour la France." (Charles de Gaulle, 15/12/1965)
Toutefois, après-guerre, De Gaulle aura les mains libres pour restaurer le patriotisme français en développant… l’anticommunisme (avec sa milice, le SAC), l’antisémitisme (« un peuple d’élite sûr de lui et dominateur »), le racisme (la fameuse identité blanche et catholique).
L’extrême droite pendant toutes ces années ne s’est pas remise idéologiquement de l’indépendance de l’Algérie et déclare que les "résistants" sont des patriotes et que la France est envahie par les "islamo-fascistes". Affirmations entretenues à droite par le débat sur l’identité nationale, puis la préférence nationale, contre la majorité silencieuse.
De Gaulle est finalement devenu l’auberge espagnole de tous les courants politiques. Comme le réplique à ses détracteurs la présidente du FN : "Un coup, on me traite d'extrême-droite, un coup on me traite d'extrême-gauche (...) je suis un peu dans la situation du général de Gaulle qui, dans le même temps, se faisait traiter de bolchevique d'un côté et de fasciste de l'autre". Dans « Changer le destin » François Hollande écrit : " je le confesse aussi, j’ai regardé, avec respect, malgré ma méfiance, le général de Gaulle. Il était l’homme qui avait relevé la France tombée au fond de l’abîme, le président qui rêvait d’une nation réconciliée autour de la fierté, de l’audace et de l’indépendance, l’homme d’Etat qui confondait sa personne et le destin national". Pour Nicolas Sarkozy : "Le gaullisme c'est le refus de la fatalité"...
Ni de droite, ni de gauche, Le Général De Gaulle ne regardait que devant lui en rassemblant la diversité française.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Cercle d'Etudes Reyer
commenter cet article

commentaires

cassandre 13/11/2015 19:50

il me semble que tout au long de son histoire la France a été faite de mixages de peuples, de races , et de traditions. Le débat n'est donc ni de gauche ni de droite mais national & européen
La question qui se pose est sur comment obtenir les droits avant d'obtenir les aides sociales et non l'inverse.Il me semble par exemple que les visas devrait être rétablis à 3 mois renouvelables (comme en thailande), à 6 mois pour un étranger qui travaille pour une entreprise française sans prétendre à aucun droit social, 2 années de travail à temps plein avant d'avoir droit à la sécurité sociale et au visa de 2 ans, quiconque aurait travaillé 5 années pourrait avoir le droit au chômage 6 mois pour 18 mois travaillés au delà des 5 années de franchise et au visa de 3 ans,quiconque aurait travaillé 7 années pleines pourrait avoir droit aux allocations logement et travaillé 10 années pleines aurait droit d'accéder au visa de séjour permanent, aux allocations familiales et à la retraite sous réserve d'une enquête et d'un questionnaire juridique (le droit républicain) lié au séjour permanent...On pourrait alors donner le droit de vote local & régional aux résidents ayant acquitté 10 années de taxe d'habitation....On comprendrait alors que les étrangers représenteraient une richesse puisqu'ils cotiseraient pour les "nationnaux". Qui parle de gauche ou de droite....cela est un autre débat.

LEF83 12/11/2015 23:59

La nostalgie d'un militaire a la tête de l'Etat va amener une dictature nationaliste régulièrement élue par les urnes et l'histoire se répétera. Les français sont bornés d'admiration par les faits d'armes et la force à condition qu'ils s'appliquent contre son voisin.

@LEF83 13/11/2015 18:06

"dictature nationaliste" ??? Et la dictature socialiste alors, vous n'en pensez rien ? La pensée unique, la culture unique, la pédagogie unique vous échappent, semble-t-il. Le français a surtout envie qu'on arrête de bousiller tout ce qui faisait la reconnaissance d'une grande nation, reléguée au rang de république bananière soumise à la fois à l'atlantisme et au monde arabe. La france ne suscite plus de repect international

Nous citoyens 11/11/2015 12:01

Certainement le plus honnête bien que... l'Algérie sente l’exécution sommaire l'abandon des harkis + les problèmes traversés maintenant. Chirac et Juppé sont ses héritiers directs. Les autres ne sont que des récupérateurs ou pire des usurpateurs.

cassandre 14/11/2015 22:14

Zt les pieds-noirs qui ont construit ce pays...Ces français d'ailleurs dont on leur a assuré quelques mois avant la trahison que l'algérie était et resterait un département de la France.....Et les 50 000 jeunes de 18 à 25 ans qui se sont fait assassinés dans un évènement de l'horreur....Que De Gaulle a laissé tombé....oups j'ai eu tord?? ....et les enfants de ces soldats ou de ces travailleurs à reconstruire leur vie dans un département qui a été abandonné du jour au lendemain.....De Gaulle .....on parle donc de celui qui a sacrifié 1 million de français le 5 et 6 juillet 1962....????.....Vous avez dit honnête??....

@nous citoyens 11/11/2015 18:30

En matière d'héritiers, Chirac et Juppé ne méritent pas plus cette reconnaissance

l-obs 11/11/2015 07:59

5 mars 1959, un certain Général De Gaulle disait (ou plutôt prédisait déjà) il y a exactement 50 ans, ce que tout le monde feint de découvrir soudain….Citation rapportée par Alain Peyrefitte Beaucoup et des plus importants qui se prévalent de lui devraient se souvenir de cette citation………(notez que je n’ai pas employé le mot prophétie et pourtant….!!)
« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »