Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 08:43

Dans l’édition de la gazette du Lavandou datée septembre/octobre N°83 (parue le 18 octobre) le maire, après avoir censuré notre conclusion, s’est autorisé de sa plume pour justifier sa censure, contester notre position, visant ainsi à limiter le droit à l’information de ses administrés.
Nous le remercions de nous offrir en remplacement le plan du sinistre des inondations de décembre 2008. Nous l’avions déjà ! A ce sujet, en sa qualité de président du SIPI (Syndicat intercommunal de prévention inondation), il était prévenu par plusieurs études sur les risques encourus en cas de fortes pluies, fussent elles « centennales » comme il le soutient candidement… Rappelons-lui que le code des collectivités territoriales impose un entretien régulier des cours d’eau de la commune ;  la Fouasse à Saint Clair et l’Hubac à Cavalière n’ont jamais été entretenus. Ces quartiers auraient beaucoup moins souffert des pluies diluviennes si cela avait été fait comme la loi l’impose. La responsabilité de la commune pourrait être engagée par les particuliers et surtout par leurs compagnies d'assurances...
Par exemple, à Cavalière ou un pont desservant une petite copropriété doit être reconstruit à grands frais (300.000€) par l’ensemble des copropriétaires en désarroi, sans soutien, ni aide, même technico juridique… Le maire se défausse de toute responsabilité ... C'est pas de sa faute !
Où est donc la belle solidarité dont il nous a rebattu les oreilles ?
Plutôt que le plan du sinistre, il serait mieux inspiré de nous permettre de consulter les comptes de l’association Lavandou Tourisme dont il n’a sans doute "pas bien mesuré les dégâts causés à notre commune" par sa gestion opaque, qu'il est contraint de saborder dans l’urgence. Le voilà même obligé de tripatouiller les délibérations et compte rendu du conseil municipal, 8 mois plus tard, pour justifier d'une "erreur matérielle du comptage des votes", afin d'échapper - du moins le croit-il - au délit flagrant de prise illégale intérêt par les élus qui ont voté l'attribution d'une subvention à l'association dans laquelle ils étaient juges et parties...
Le maire ne peut résister de couper, commenter ou supprimer nos écrits dans la gazette avec zèle et mépris. C'est que la justesse de nos propos le dérange.
Au sujet de la liberté d’opinion et d’expression, nous l’invitons à relire l’article 19 des Droits de l’Homme ou encore la Grande Encyclopédie : « C’est par la loi du 29 juillet 1881 qu’a été établie la liberté complète de la presse. La censure ne subsiste donc aujourd'hui en France que pour les théâtres »
Le texte « Parlons un peu de nos impôts locaux » qui porte sur un sujet très sensible – la dette de la commune et la fiscalité - n’a pas été publié sur la gazette dans son édition la plus diffusée - Juillet/Aout N°82 - nous privant ainsi de notre droit d’expression. En sa qualité de directeur de la publication, le maire devra en assumer seul la responsabilité. Notre contestation, à paraître sur la gazette suivante Septembre/octobre N° 83 n'a pas été, elle non plus, publiée.
La démocratie locale est en grande souffrance ! 
Le texte censuré et la réponse du maire du Lavandou

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article

commentaires

kidivrai ? La valse des millions. 22/10/2009 17:24


Le maire nous annonce 170 millions de francs de dette héritée en 1995.
ca fait arrondi 26 millions d'euro. Vous opposition évoquez 22 millions d'euro
en 95 soit 4 millions d'euro soit  26 millions de francs en moins
soit une dette en francs arrondis à 144 millions de francs en 95. Qui a raison ?
Aujourd'hui la dette annoncée est de arrondie 19 millions d'euro soit en francs la somme de 124,5 millions de francs. C'est trop pour notre village.
Merci, votre réponse m'interesse 
 


Maurin 20/10/2009 11:37


Demandez donc à la mairie quelles ont été les échos médiatiques de l'opération MEDITAVENIR qui à coûté 10.000 euros aux contribuables. D'autant que l'organisateur principal de cette grande foire
fait l'objet d'une enquête de la Brigade financière et d'une de l'inspection générale des services du conseil régional. Et ça, M. le maire le savait avant de payer et le président du club de la
presse aussi.
10.000 euros pour une tempête dans un verre d'eau avec des éclaboussures judiciaires en perspective, ça fait cher.