Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 00:26
Tourisme : retour à la case départ pour le Lavandou !

Mise à jour 22/12/2015
Nous étions les premiers à l'annoncer. Le rapprochement entre les deux offices de tourisme municipaux met fin à 21 ans de guerre stérile entre les maires. La convergence n'est qu'au début d'un processus plus long qui devra se soumettre à l'intercommunalité "Méditerranée. Portes des Maures". Le maire du Lavandou a fini par se ranger à l'avis de son opposition !

 

03/11/2015
Il était une fois en… 1995, un élu fraîchement arrivé "aux affaires" qui clama haut et fort que le Syndicat Intercommunal de Tourisme (SIDT) partagé avec Bormes lui coûtait "trop cher et profitait trop à Bormes".
En réalité cette déclamation illustrait une lutte d’égo entre deux personnalités très différentes et un changement de stratégie. Car, le syndicat d'initiative du Lavandou venait de se saborder pour échapper à un dépôt de bilan magistral consécutivement à une condamnation prud’homale de la précédente équipe
20 ans plus tard, le flamboyant élu et son Epic de tourisme lorgnent sur Bormes avec l’objectif de trouver des convergences d’actions et de commercialisation touristiques, au nez de l’intercommunalité "Méditerranée - Porte des Maures". Le borméen se laissera-t-il chaparder son Office municipal de tourisme et le rusé lavandourain besognera-t-il pour un concurrent, après une guerre de 100 ans ?
La suggestion du directeur de l’Epic de tourisme du Lavandou, dans ses préconisations 2015-2016, répond à une logique marketing et un budget extra plat. Pensez que sa marge de manœuvre se limite à la taxe de séjour et quelques revenus auprès de, seulement, 18 professionnels dont il vend les prestations. Pourtant les 640.000 € (dont 73% en salaires et fonctionnement) restent une manne, comparée à la singulière dissimulation - avant 2010 - de la taxe de séjour dans le budget communal, quand Lavandou Tourisme pleurait ses fins de mois. Depuis la mascarade des Etats généraux du Tourisme, rien de nouveau sous le soleil et, pour 2014-2015, la municipalité n’aura donc rien rallongé à l’Epic de tourisme dont les ambitions dépassent un maire toujours en retard d’une guerre commerciale; et alors que la clientèle étrangère ne représente plus que 14 % des touristes au Lavandou.
Le directeur de l’OT n’a donc pas d’autres choix que de trouver de nouvelles ressources par le tourisme d’affaires, via son projet MICE (meeting + incentive + congrès + événementiel). Mais ce MICE parait bien mince sur le plan structurel et fait apparaître 20 ans d’immobilisme municipal. Loin des équipements et de la permanente festivité de Saint Raphael, Saint Tropez ou Bandol. Car le Lavandou reste inexorablement plombé par sa saisonnalité de Juin à Septembre, saturé de fêtes foraines, avant une interminable saison d'hiver...
Au lieu de faire un cinéma risqué à la Baou, la mairie devrait impulser l’idée d’un grand Palais des Congrès au niveau de l'intercommunalité. A cette condition elle pourra attirer des investisseurs et des professionnels. Ce n’est même pas une question d’argent mais de simple conviction; comme sait si bien le faire notre cicérone, préférant courir 900 km de côtes déguisé en écologiste alors qu'il n'y comprend rien chez lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Tourisme Finances
commenter cet article

commentaires

prairial 23/12/2015 20:14

NOUS CITOYENS ! avons laissé s'installer dans nos communes une clique de nantis cumulards équivalents à ceux chassés sous la Révolution et revenus sournoisement par la petite porte des lois de la République à leur seul profit. Corrigeons cette erreur en leur demandant des comptes devant la justice et confisquons leurs biens mal-acquis afin de rembourser leurs multiples erreurs de gestion qui ruinent nos villages.

LOUIS GROLLAIS 23/12/2015 23:23

Ce révolutionnaire veut couper des têtes. Contrairement à nos voisines notre maire est un bon gestionnaire alors rien à dire ou redire !

sansdent 23/12/2015 19:41

bonjour
n ayant pas été toucher par la grâce des dieux"heritage" et "cousin d Amérique"
donc je suis un sansdent qui mène une barque de petit pécheur que je suis
quand je n est plus d appât je ne pèche pas
quand je n est plus d eau je ne boit plus
quand je n est plus de poisson je ne mange plus
quand je n est plus de sous qui rentre de ma pèche je ne peux plus paye mes solde pour vivre
je suis responsable de ma petite vie que j essaye de gérer difficilement, peux être parce-que
sinon les attrape-tout me rappelle a l ordre normal je suis responsable
ils faut savoir gérer ,une solde ,une nourriture ,l eau ,une vie très dur a faire j en suis conscient
je ne suis qu un sans dent qui peine a vivre ,tout est dur mais fier et responsable ALORS
POURQUOI LES RESPONSABLE DE MANDAT NE SONT IL PAS RESPONSABLE DE LEUR
ERREURS DE GESTION ?????? MÊME FINANCIÈRE !!!! ( doit manquer une lois )
vive la république vive la France vive lavabormes

je sais tout 22/12/2015 16:39

Le retour en force de Bormes dans les affaires du Lavandou et non l'inverse est surprenant mais peu étonnant par sa gestion à la Vatinet plus rigoureuse et jamais démentie par la cour des comptes. Notre capricieux maire n'a pas la sagesse exemplaire dont il se glorifie ou au moins par une non-reconnaissance de ses pairs. en privé bernardi se fait proprement railler sur son comportement du monsieur je sais tout.

lucide83 22/12/2015 09:38

et oui beaucoup de peintres sont venus au Lavandou, et l'on peint, et que fait la mairie en août de cette année ? une exposition sur Johnny Hallidays "akeu" mais bon cela va avec le tourisme du mois d'août non ? voilà ce qu'est devenu le Lavandou! pas besoin daller trop loin, simplement un petit tour à Sanary, la semaine dernière, samedi 12/12, toutes les boutiques étaient ouvertes,les terrasses des cafés bondées, Sanary très bien décorée, sa mairie également avec une SUPERBE crèche à l'intérieur, cerise sur le gâteau dès la tombée de la nuit, tous les pointus sont illuminés de "leeds" pourquoi ne pas s'en inspirer au lavandou ? la flemme surement, donc résultat, nous partons très souvent à Sanary, y faire nos achats, toute l'année. car le tourisme "bidonchons" du Lavandou me donne des boutons, et j'en ai marre de voir cette grande roue défigurer mon beau village!

Sanary sur Mer 22/12/2015 16:32

Suis bien d'accord avec vous. Sanary a bien changé en une quinzaine d'années. Il s'y passe toujours quelque chose ! Par contre, sa fréquentation est facilitée par la proximité immédiate de Marseille et Aix en Provence, ce qui n'est pas notre cas... Fred

Willow 06/11/2015 23:06

Bonsoir, vous aimez le cinéma de légende, vous êtes physionomiste ? Je vous invite sur mon blog à participer au jeu n°18. Merci d’avance ;O))
http://willow-s-house.over-blog.com/2015/11/devinette-n-18.html

@Willow 07/11/2015 00:14

Curieux je ne vois pas notre vedette locale dans votre jeu ?

vertderage 06/11/2015 19:34

Son ambition personnelle est le court terme: avoir son buste à la mairie avec une commémoration annuelle de bienfaiteur lavandourain et une reconnaissance d'Hollywood pour ses romans. Peut être une place à l'Académie où l'habit vert lui rappellera de bons souvenirs de sa prétention d'écologiste méditerranéen. Avec un peu de chance il peut se faire invité par Hollande à la Cop 21 le mois prochain

mf 06/11/2015 15:09

Le Lavandou ville morte hors saison...Aucune animation pour ses pauvres résidents permanents, Effectivement La Londe est infiniment mieux traitée. Quand je pense qu'un ami à moi, ex commerçant de Cavalière et artiste peintre a pu exposer à La Londe, avec l'appui de la municipalité, mais pas au Lavandou, je me demande pourquoi nous payons des impôts locaux. Sans doute pour les festivités d'été...

mathilde83 05/11/2015 00:06

Je suis effrayée par l'inculture de notre mairie qui a des pépites entre les mains. Un passé prestigieux de peintres néo impressionnistes, les opéras de Reyer.... Fort heureusement R. Dupouy se démène afin de faire exister un fonds culturel au Lavandou-Bormes avec des moyens misérables. Mais où passe l'argent dans cette mairie pavée de désillusions? Quelle déception quand je vois La Londe faire des festivals et rien au Lavandou qui nourrit sa clientèle avec des merguez et des spectacles de troisième zone. Beurkkkkkk les fossoyeurs municipaux !!!!!!!!

@mathilde83 23/12/2015 18:43

J'abonde. Les trous c'est surtout dans la caisse commune du Lavandou mais chuuuuutttt.... tout va bien ! monsieur le marquis reprendra bien un peu de caviar pendant que les bougreux mangeront des sardines ????

Voierie ??? 22/12/2015 19:06

Pris l'argent pour la voirie ??? Quelle voirie ??? Le Lavandou, c'est la cité des dauphins, puis des baleines par la seule volonté du maire et c'est surtout celle des nids de poule. Les chaussées sont défoncées, des trous partout, sauf dans sa rue !...

stop ! 05/11/2015 09:37

Le port est aussi abandonné par les élus qui ont pris l'argent et celui de la grande roue pour la voirie. Regain montre son vrai visage d'incompétences.

GRRR 03/11/2015 19:42

Normal qu'ils lorgnent le fric de Bormes plus riche que nous. Ici nous sommes des pêcheurs migrants italiens là bas ce sont des bourges installés dela France profonde et ça fait cent ans que ça dure. Dehors les guignols !

la veritésijemens 03/11/2015 15:29

Merci pour cette excellente analyse de la situation de la mairie et de l'Epic...
Ce pauvre Maire qui devrait avoir compris depuis longtemps que l'Office de tourisme est indispensable, est tellement concentré sur sa petite personne qu'il a seulement vu dans le Directeur de l'Epic, 'un éventuel ennemi plutöt qu'un partenaire... d'autant que sa Présidente a le "c.." entre 2 chaises puisqu'elle est élue sur la liste Regain et représentant le Tourisme...
Comme tout cela est bien compliqué...et surtout pour nous les lavandourains, qui ne savont pas tout...C'est vrai que l'Epic a un budget très faible mais a pourtant des ambitions pour la ville dont M. Bernardi devrait tenir compte...car lui et sa bande n'ont que des ambitions limitées à une grande roue, des feux d'artifices, des fêtes foraines et quelques manifestations n'intéressant que les gogos de Juillet et Aout.. qui prennent, sans trop consommer et repartent très vite...
Aucun événement intéressant et culturel... En 2014, une manifestation de très bon niveau autour du Vin a été organisée par l'Epic...et cette année rien....a une question posée "réponse du Maire...CA N'A RIEN APPORTÉ AU LAVANDOU"... décision totalement unilatérale bien entendu...
Il semble oublier ce Maire, que nous vivons au Lavandou toute l'année et que des événements hors les mois d'été nous intéresseraient bigrement....sachez que tout ce qui est proposé est de toute façon même pas étudié car certains élus Regain ne veulent pas voir le Lavandou évoluer et conserver leur prérogatives... pas étonnant que certains flattent le maire....
Alors STOP à la médiocrité, STOP à tous ceux qui ne veulent rien changer.....STOP surtout à 20 ans de despotisme....

bernstein 03/11/2015 15:15

Monsieur H perd son temps au lavandou comme tant d’autres prédécesseurs à sa place. Le costume est trop petit et ne s’adapte pas à ses idées du tourisme trop avancées bridées par un maire obtus qui veut faire la Courneuve sur mer. Le résultat est certes assez réussi mais très navrant . Sur la qualité du tourisme le lavandou aura du mal à rattraper son retard accumulé sur ses équipements et une dette qui se traîne en longueur. Monsieur F n’a jamais été inquiété de ses erreurs, pas plus Monsieur B ne le sera. Ils sont pourtant tous deux responsables d’une gestion fumeuse. La République doit interdire l’accès à des responsabilité à ce genre d’individus ou les garder le moins longtemps possible.

froggy 04/11/2015 10:49

Hep ! pourquoi tant de prudence ? H F ou B ? la liberté d’expression existe malgré la mauvaise humeur du Bernardi. Utilisez là avant l'arrivée de l’extrême droite à la mairie. Cadeau empoisonné du sieur en question !

KLM 03/11/2015 12:27

LE MONO PRODUIT TOURISME AURA UNE FIN IMPRÉVISIBLE PAR LA CONCURRENCE D'AUTRES DESTINATIONS OU DES SERVICES BIEN SUPÉRIEURS MOINS CHERS. L'AUTRUCHE MUNICIPALE EST LARGUÉE SUR CETTE ÉVIDENCE. LE FAMEUX DIRECTEUR DE STATION N'E CHANGERA RIEN. SE REGROUPER OU DISPARAÎTRE EST LA SEULE ISSUE.

Pierre Lebail 03/11/2015 09:42

merci cet article est criant d'actualité ce service ne manque pas de capacité mais de moyens. la mairie préfère dépenser 100.000 euros en feux d'artifices et autres stupidités afin de flatter le gogo de passage qui filera le lendemain ailleurs. La culture du papier imprimé et des fêtes foraines a trop duré mettre de la matière grise devient nécessaire. Quid de l'artisanat, de la vigne, de l'arrière pays ? Quid de mise à niveau des acteurs économiques ?