Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 01:05

Défenseur du made in France, ce bon soldat de la Sarkozie déboule dans toutes les usines menacées de fermeture. Et le fait savoir…

Un vrai coup de foudre. En juin 1988, Christian Estrosi est tombé sous le charme d’un jeune homme de son âge qui, comme lui, venait d’être élu député RPR. «Quand j’ai entendu Nicolas Sarkozy parler, j’ai tout de suite eu envie de le suivre», ­assure-t-il. A l’instar de son mentor, l’omniministre de l’Industrie sait occuper le terrain : du 15 au 30 juillet, quand ses collègues partaient en vacances, il a squatté les journaux télévisés en effectuant pas moins de sept déplacements, chez Nortel, Wirecom ou Bolloré.
Surnommé «motodidacte» par ses détracteurs, en référence à ses quatre titres de champion de France de 750 cm3 et à son absence de diplômes, ce Niçois de 60 ans pousse l’imitation jusqu’à dodeliner de la tête et à reprendre les expressions du président, comme «permettez-moi de vous dire». Nicolas Canteloup ne fait pas mieux.

Son enfance de cancre. Les études n’ont jamais passionné ce petit-fils de forain d’origine italienne. Calé en fond de classe, il préférait jouer à la belote et draguer. «C’était le tombeur du ­lycée, il sortait avec les plus belles blondes», se souvient l’ex-conseiller de l’Elysée Georges-Marc Benamou, son copain de l’époque. L’hiver venu, au lieu de potasser, il partait tous les week-ends dévaler les pistes de ski de la Colmiane, à 70 kilomètres de Nice. A partir de 16 ans, c’est la moto qui l’a dévoré. A tel point que, en 1973, il s’est présenté avec un quart d’heure de retard à l’épreuve de philo du bac. Il avait roulé toute la nuit pour revenir du Grand Prix de Magny-Cours, qu’il avait couru la veille. Sans surprise, il a raté son bachot. Et ne l’a jamais repassé.

Ses bonnes fées niçoises. «Je me suis fait tout seul», martèle Christian Estrosi quand on l’interroge sur son ascension politique. La vérité est plus nuancée. En 1983, c’est le maire de Nice de l’époque, Jacques Médecin, qui l’a fait élire conseiller municipal pour afficher à ses côtés la vedette sportive locale. Cinq ans plus tard, son beau-père, Jean Sassone, figure historique du «médecinisme», a pesé de tout son poids pour qu’il soit élu dans une circonscription du nord de Nice, où personne ne le connaissait. En 2001 enfin, c’est grâce à Jacques Peyrat qu’il a pris du galon au conseil général des Alpes-Maritimes. «J’ai convaincu le président Ginesy de le nommer vice-président», raconte l’ancien maire de Nice, qui a perdu la ville en 2008 face à… Estrosi.

* Président du Conseil Régional Paca depuis le 18/12/2015
Copyright Capital

Partager cet article

Repost 0
Published by Capital - dans Voix OFF
commenter cet article

commentaires

noemie 29/12/2015 09:27

zont tous la meme tete les zelus républicains un peu coincés de la cervelle donneurs de lecon beaux parleurs et .... innocents... les français adorent.

Pierre Lebail 28/12/2015 16:29

La dette de la région Paca = 2 milliards d'euros avec 5 millions d'habitants. La dette de la métropole niçoise est de 1 milliard d'euros avec 358.000 habitants. Personne n'a compris la leçon de maths ? Donneriez vous votre porte monnaie à un aveugle ?

vertderage 28/12/2015 11:32

Estrosi, Vitel ,Muselier... la belle équipe que voilà... oligarchie à remplacer dans six ans s'il n'est pas trop tard !

David Mariet 28/12/2015 09:47

TOUTE notre classe politique parle de défendre le "made in France" (qui n'en n'a même plus le nom), ils parlent de sauvegarde de l'emploi alors qu'ils savent qu'ils ne peuvent rien y faire.

En effet l'article 63 du Traité de Fonctionnement de l'Union Européenne pose ceci :
"Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites."
ce qui revient à dire : il est interdit d'interdire de délocaliser.
Jamais ils n'en parleront, et pour cause, cet article est la preuve de leurs fausses promesses.

sagesse 28/12/2015 09:12

N'est pas ma tasse de thé mais je dois lui reconnaître la baraka politique avec son air enjôleur. Mieux vaut un naïf blindé qu'une beauté calculatrice