Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 07:30

Avec plus d'un tiers de façade maritime, la 4e circonscription du Var s’inquiète de l'application prochaine de la loi littorale qui pourrait changer totalement la donne, notamment pour les nombreux restaurants de plage du littoral, déjà combattus par les restaurateurs établis.
Trois députés ne se représentent pas dans le Var. C’est le cas de Jean-Michel Couve dans cette 4e circonscription, Georges Ginesta dans la 5e et Josette Pons dans la 6e (recasée en suppléante pour cause de cumul).
Une situation risquée pour Les Républicains qui sont de plus en plus menacés par les candidats frontistes. La présidentielle a fait les yeux doux à Marine Le Pen, avec un faible écart sur Emmanuel Macron.
D’autant que l’emploi s’invite désormais dans les débats bien avant le sécuritaire et l’écologie.

A noter
Didier Monnin, Parti de la France, à droite du Front national, ex-secrétaire des 4e et 5e circonscriptions du Var et directeur de campagne en 2012 du candidat FN Jean-Louis Bouguereau.
Et puis, la nouvelle majorité En marche, avec Sereine Mauborgne, qui est bien déterminée à remporter cette élection au nez et à la barbe du FN et des Républicains qui se déchirent, suite au retrait de Jean-Michel Couve, entre Françoise Dumont qui porte les couleurs LR et Annick Napoléon de la droite républicaine.
32 candidats (16 titulaires + 16 suppléants) sont donc sur la ligne de départ. Mais les électeurs seront-ils au rendez-vous de cette élection qui passe au-dessus de leur tête, faute d’éducation politique ? En effet, des 8 députés sortants, quel citoyen pourrait citer une seule action utile à sa circonscription ? Quant aux programmes des postulants, ils sont clairement
inadaptés...


Commentaires fermés pour raison électorale

Candidats aux législatives 2017. 4e circonscription du Var

Candidats aux législatives 2017. 4e circonscription du Var

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick RICHARD - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Frence Bleu 09/06/2017 09:39

Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) et porte-parole du gouvernement a regretté ce mercredi sur France Bleu Provence qu'il y ait "des usurpateurs qui n'ont jamais accompagné Emmanuel Macron et qui s'en revendiquent" dans la campagne des élections législatives. Plusieurs députés sortants de gauche affichent en effet qu'ils appartiennent à la "majorité présidentielle"

bernstein 09/06/2017 09:15

Avec l'"intelligent" du lavandou qui me pousse dans les bras de la bimbo j'irai à la pêche dimanche.