Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

L'économie française ne pourra pas supporter un 3ème confinement (HP)

Variant britannique plus contagieux +70% et plus mortel +30% (BJ)

L'utilisation des portables déconseillée dans les transports publics en France (FI)

Pfizer réduit ses livraisons à la France qui conseille 6 doses par flacon au lieu de 5 (FB)

Test PCR obligatoire pour tous les européens entrant en France (AFP)

Deux repas par jour à 1€ pour sauver les étudiants de la misère (Elysée)

FBI. Prime de 75.000 $ pour retrouver le poseur de bombes du Capitole (CNN)

Un décret ministériel va mettre fin aux masques artisanaux et ... municipaux (FI)

Vaccins partiellement efficaces aux 3 variants Covid qui se propagent (VM)

Troisième reconfinement probable en mars malgré la chute économique française (F24)

+25,5 milliards € sur le livret A agace Bercy qui cherche comment les faire ressortir (BDF)

Ecologie. Le retour des USA dans les accords de Paris est signé (Fox)

QR code en projet pour ouvrir les portes des commerces et tracer les "cas contact" (FI)

Vaccin Covid . les files d'attente s'allongent faute de doses en France (HP)

Eurostar filiale à 55% de la SNCF pourrait déposer le bilan après -82% de son CA (ES)

Après la liberté d'informer, la liberté associative attaquée par un projet de loi (FI)

Le Conseil d'Etat interdit la surveillance par drones policiers des manifestations (LCI)

Loi "sécurité globale" les français en colère protestent dans la rue (HP)

Electricité nouvelle augmentation des tarifs +2% début février (Gouv)

Urgence faillites un numéro Vert 0.800.94.25.64 mis en place par Bercy (TC)

Le cannabis récréatif déjà autorisé en 2019 pourrait être légalisé en France (CJE)

Le passeport vaccinal toujours à l'étude sur sa légalité par le Conseil d'Etat (CC)

L'inceste pratique répandue dans notre pays "n'est pas une infraction pénale" (Sénat)

Cinéma. 1/3 des salles ferment après des pertes de 70% en fréquentation (CNC)

L'Etat français n'a plus d'argent pour imposer un 3ème confinement (FB)

Tous les vélos devront avoir une identification contre le vol au 1er juillet 2021 (APIC)

300.000 français en abandon social absolu et 3,6 millions de SDF (PFDP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 00:10

La dette du Lavandou est toujours là ! Depuis 17 ans, elle est passée de 22,1 à 20,2 millions €, soit -120.000 € par an. Une galéjade lorsque l’on constate chaque année que les intérêts payés coûtent à la commune entre 600 et 700.0000 €. En trois mandats, l’équipe Regain aura versé pas moins de 12 millions € aux banques… en conservant la dette à un niveau historique: 2991 € par habitant. Devoir de mémoire: La "dette" fut le fer de lance de la campagne municipale de 1995 pour abattre Loulou Faedda. Une fois l’équipe Regain élue, l’augmentation des impôts locaux ( +42% ) qui a suivi l’année suivante, et la vente des « bijoux de famille » devaient rendre la gestion municipale enfin sereine… On voit le résultat ! Pendant des années, Gil Bernardi s’est d’ailleurs défaussé sur la gestion précédente. Aujourd’hui, monsieur "c’est pas de ma faute" ne peut plus utiliser cet argument, ni celui d’augmenter artificiellement le nombre d’habitants au prétexte de station estivale. La dette est bien acquise et partagée entre les 5837 habitants. Pire la fuite, entre deux recensements, de 700 d’entre eux pèse  davantage sur leur dos. Qui va payer ?, vous, moi, nos enfants, jusqu’en 2027 !
dette.jpgDès 2014, un audit des comptes déterminera les responsabilités. Fallait-il rééchelonner les emprunts jusqu’à nos petits enfants ? Fallait-il vivre au-dessus de nos moyens en engageant des travaux cosmétiques ? Fallait-il diviser les professionnels par la création d’un Epic tourisme beaucoup trop onéreux ? Fallait-il engager ces couteuses procédures, souvent injustifiées, garantissant le confort des avocats ? Que cachent les notes de frais incontrôlées du maire ? Pourquoi l’organisation du personnel municipal a-t-elle dérivée ? Pourquoi autant de résistance à l’intercommunalité ? Quel est le rôle de la Saur et de certains promoteurs dans les élections municipales ? Qui s’est enrichi ?...des centaines de questions sont posées sur l’opacité et la manipulation des chiffres et des faits révélées partiellement par la Cour des Comptes. Nul doute que les réponses entraineront des actions en responsabilité de leurs auteurs, car les lavandourains ne sont pas dupes sur l’état des lieux. Sur 153 communes varoises, notre fiscalité nous hisse à la 15ème place. Quant à la dette, la carte des 50 villes les plus endettées de France publiée par le Nouvel Observateur épargne le Lavandou ! Normal il s’agit des villes de +20.000 habitants. Or il se trouve que la commune du Lavandou forte de 5.837 habitants en revendique 20.000 à 40.000, de par sa population estivale, afin de justifier d’aides territoriales et engager de nouveaux emprunts, qui restent néanmoins à la charge des résidents permanents. Ce surclassement est un artifice légal utilisé par les communes touristiques du littoral ou de montagne, à faible population administrative, pour biaiser leur classement. Ces chiffres, confirmés par le Ministère des Finances, nous placeraient, selon le dernier rapport de la Cour des Comptes qui confirme notre endettement à 2.991 € par habitant, à la 6ème place nationale entre Fréjus (2.921 € par habitant) et Bagnolet (3.017 € par habitant).
 Au Lavandou, les 20,2 millions € de dette recalculés sur ces nouvelles bases tentent de gommer la mauvaise gestion municipale. Les lavandourains apprécieront l’artifice grossier en regardant de plus près la progression de leurs impôts locaux. Le cumul des dettes contractées par l’ensemble des 36.682 communes atteint le chiffre record de 57,5 milliards €, soit un endettement moyen de 880 € par habitant. Bien loin de notre triste record.

Une question se pose aujourd’hui: qui va payer la dette du Lavandou ? La réponse est trop évidente. L’intercommunalité et le départ du maire sont des réponses urgentes afin de protéger les contribuables de cette inadmissible dérive municipale depuis 1995 !.

Partager cet article
Repost0

commentaires

MariePhilbert 18/11/2012 16:55


TOT OU TARD LES TRIBUNAUX DE LA REPUBLIQUE S’INTERESSERONT A SA GÉRANCE. SUFFIT D’OUVRIR LES BONS PLACARDS.

jacky-lemoine 14/11/2012 14:28


Après tout ce que je lis son départ ne sera pas une perte d'autant que ce personnage persiste à se jeter des fleurs au lieu d'être utile aux autres en
silence.

@opinionw 13/11/2012 23:29


LE DELIT DE FACIES UNE AUTRE REALITE AU LAVANDOU. JE T'AIME MOI NON PLUS.

OpinionW 13/11/2012 16:26


Les observateurs locaux n'excluent pas plusieurs candiadatures à droite contre bernardi. Est-ce vrai car ce maire n'a pas démértité depuis pas mal d'années? C'est l'usure ou quoi ?

Roger Theron 11/11/2012 14:30


ben voyons la dette "c'est pas de sa faute" vous n'êtes pas sympa avec monsieur "je sais tout" presque la dette est une bonne idée de sa gestion municipale l'insupportable  de la bêtise a
été franchi au lavandou foutez le dehors avec sa bande de profiteurs les cons-citoyens sont d'accord !!!!!!!

Compasso 10/11/2012 19:04


La situation devient critique pour le locataire de la mairie. Va
lui falloir inventer de nouveaux mensonges. Radio bistro ne lui donne aucune excuse suite au rapport de la chambre régionale des comptes. Aucune sauf une celle du mandat de trop où le
maire n'a pas anticipé le recul économique ou le retournement politique. Il reste un maire en sursis. Autour de lui l'incertitude d'un nouveau mandat fait délier bien les langues sur
les dossiers en cours. Le pain blanc est derrière lui. et bientôt le maire devra rendre des comptes. Ses nombreux opposants -sauf les endormis lavandou ensemble- sont attentifs au moindre
frémissement.

psycho456 10/11/2012 18:14


SE POSER AUTANT DE QUESTIONS SUR UN MANDAT AUSSI INSIPIDE ??? INQUIETANT LA SANTE MENTALE DES ELECTEURS. EN LISANT JUSTE LE DERNIER BUDGET TOUT EST FACILE A COMPRENDRE. LELAVANDOU EST
COMPLETEMENT FAUCHE. LES BANQUIERS SE SONT LARGEMENT GOINFRE ET MANIPULENT ENCORE LES CHIFFRES DE LA MAIRIE. LE MAIRE LAISSE FILER. APRES LUI LE DELUGE.

serpentaplume 10/11/2012 13:25


Est-on certain de cette dette? pendant des années personne n'en a parlé;;;étonnant non ???

roucoucou 10/11/2012 04:46


Le coucou Bernardi s'est invité dans le fromage du Lavandou dont il profite bien. Il n'a rien apporté à notre commune si ce n'est que confettis et désillusions. A Sanary le maire est cité devant
les tribunaux. Qu'attendent donc les lavandourains à faire de même à la lecture du rapport de la Cour des Comptes !

nid de poule 09/11/2012 08:44


vous ne parlez jamais de l'état des routes sur la commune. les routes sont défoncées avec des nids de poule partout. Des investissements n'ont pas été faits. La cosmétique, c'est du cache misère
...

Romero 08/11/2012 21:45


De mon avis les habitants sont fatigués de ce prsonnage alambic et panier perçé. L'opposition s'organiserait d'après radior umeur. De quelle opposition s'agit-il? Lavandou Ensemble ne peut seul
emporter les suffrages. G Bernardi seul est en mauvaise posture. Alors que faire? 

carterouge 08/11/2012 21:07


vous avez raison ne lachez rien c'est bernardi qui doit payer ses fantasmes

Ras l'Bigoud 08/11/2012 07:00


Belle analyse !
Si la dette n'est pas un frein en soi à l'investissement, lorsqu'elle dépasse un certain niveau, elle peut obérer toute marge de manoeuvre d'investissement.
Que ce soit pour de l'investissement immobilier ou mobilier, un ménage, une entreprise, une collectivité, la capacité d'investissement représente toujours cette voie qui permet de relancer son
activité, réorienter son fonctionnement, voire entretenir son niveau de vie. Il est évident que si un le seuil vital est dépassé, sa dynamique est stoppée et les conséquences
sont rédibitoires. Infrastructures difficiles à maintenir à un niveau de fonctionnement optimal, adaptation de l'outils à des normes nouvelles sanitaires, de sécurité, ajustement des installation
au gré de l'évolution démographique, application de règles environnementales...
Mutualiser les moyens revient à unir ses forces pour multiplier et a minima optimaliser la qualité de vie des citoyennes et citoyens d'un bassin de vie.
Cent ans vécu de cloisonnement partagé ont abouti au renfort de l'une de nos deux communes (Bormes-les-Mimosas) grâce à des paramètres variés dont la capacité à réagir avec pertinence à des choix
politiques liés à des besoins d'usage évidents et une commune naturellement plus facile à équiper de par son relief, sa trame urbaine, son espace rural et forestier. Les cent ans à vivre sont
indiscutablement à mettre à l'actif d'une conjugaison pertinente des moyens humains, matériels et financiers pour accéder à une vie quotidienne à valeur ajoutée sur le plan socio-économique,
environemental et démocratique.
Aussi en 2013, le plus attendu, c'est la politique de la main tendue pour engager le centenaire à venir sur la voie d'un génie politique, démocratique et solidaire.